Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La 34e campagne des Restos du Coeur débute ce mardi en Gironde

lundi 26 novembre 2018 à 16:36 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

L'association fondée par Coluche prépare la première distribution de l'hiver. Ce mardi environ 20.000 bénéficiaires vont pouvoir remplir leur frigo en Gironde. Face à la perspective de désengagement de l'Europe les Restos cherchent de nouveaux partenariats avec la grande distribution.

Monique, bénévole à La Teste-de-Buch
Monique, bénévole à La Teste-de-Buch © Radio France - Stéphane Hiscock

La Teste-de-Buch, France

L'an passé l'association a accueilli 860.000 personnes et servi 130 millions de repas. En Gironde les Restos comptent presque 20.000 bénéficiaires : étudiants, femmes seules avec des enfants ou retraités, il n'y pas de profil type. 

Selon les chiffres de l'association 38% des personnes aidées sont des mineurs, et 50% ont moins de 25 ans. "Derrière ces chiffres alarmants" note les Restos, "se trouvent des familles nombreuses, des familles monoparentales – dans lesquelles il s’agit, dans 90% des cas, d’une mère seule avec ses enfant".

L'ouverture des 2.027 centres de distribution en France est vitale et les bénévoles s'affairent depuis plusieurs jours pour que tout soit prêt. 

Derniers préparatifs aux Restos du Coeur de La Teste-de-Buch

En 2020, le fond européen d'aide risque d'être divisé par deux

Depuis 1987, la France bénéficie de l’aide du Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD) qui fournit un repas sur quatre distribués par Les Restos. Dans un communiqué l'association prévient que "le Fonds joue en ce moment son avenir dans le cadre des négociations budgétaires de la Commission Européenne alors qu’il s’agit du principal outil de lutte contre la pauvreté en Europe". 

Pour palier le manque de financement européen les Restos comptent sur le soutien de la grande distribution. Il faut dire qu'une loi du 3 février 2016 facilite les partenariats. Cette loi interdit désormais aux grandes surfaces de jeter ou de rendre impropres à la consommation les marchandises qu'elles retirent des rayons à cause des dates de péremption dépassées.