Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La 4G devrait arriver à La Chapelotte et à Oulches d'ici 2020 !

dimanche 8 juillet 2018 à 18:01 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Deux communes berrichonnes en zone blanche seront couvertes en priorité en 4G dans les deux ans à venir, selon une liste nationale qui vient d'être publiée.

En 2018, il y a encore des zones blanches en Berry.
En 2018, il y a encore des zones blanches en Berry. © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH

Incroyable mais vrai ! La Chapelotte (165 habitants) dans le Cher près d'Henrichemont, et Oulches (environ 400 habitants) dans l'Indre près de Saint-Gaultier, viennent d'être choisies parmi 485 communes en zone blanche au niveau national pour être couvertes en priorité en 4G d'ici deux ans. D'autres communes berrichonnes devraient suivre.

Une petite révolution pour les habitants

Quand on habite à La Chapelotte aujourd'hui, il quasiment impossible d'avoir du réseau. "On marche, on se déplace... tantôt on a une barrette, tantôt on en a plus, tantôt on en a trois, donc on ne bouge plus... ou alors on attend que le nuage se passe... c'est un réel problème", reconnaît Odile Bedu la maire de La Chapelotte. Elle vient donc d'apprendre qu'un pylône sera prochainement installé sur sa commune. 

"C'est un très grand bonheur, enfin nous avons été entendus !" L'opération ne coûtera pas un centime à la mairie, tout est pris en charge par les quatre opérateurs téléphoniques (Orange, SFR, Bouygues, Free). C'est le sens de l'accord qui a été signé en janvier dernier entre l'Etat, les opérateurs et la Fédération française des Télécoms. Selon le principe du "RAN sharing", les quatre opérateurs financent chaque pylône et se partagent l'antenne unique.

Des sanctions si le délai n'est pas respecté

Les deux pylônes sur Oulches et La Chapelotte seront installés d'ici deux ans... maximum. "Nous essaierons de faire plus vite et nous travaillons avec le Parlement pour simplifier les démarches administratives et construire ainsi plus rapidement les pylônes", explique à France Bleu Berry Michel Combot, le directeur de la Fédération française des télécoms. "Si on ne respecte pas le délai, on sera sanctionnés, dès lors que nous prenons un engagement nous sommes contrôlés par l'Arcep".

La commune gagne en attractivité

Les clients n'auront aucun surcoût avec leur abonnement et ils auront enfin la possibilité de lire leurs mails sur leurs smartphones. La maire de La Chapelotte espère mêmevoir arriver de nouveaux habitants. "Oui il y a toujours quelques maisons à vendre et c'est une région très agréable, boisée... on a une qualité de vie sûre, je vante les mérites de ma commune !" Elle doit maintenant contacter la Préfecture du Cher pour s'assurer du bon déroulement de l'opération.

5.000 communes d'ici 2026

Pour l'instant donc seules deux communes du Berry (sur 485 en France) auront droit à un pylône d'ici deux ans, mais d'ici 2026 ce sont 5.000 sites en France qui seront couverts. La Fédération française des Télécoms s'engage à publier chaque année une liste d'environ 600 communes d'ici 2026 pour les "sortir" progressivement des zones blanches.

22 communes de la Région Centre-Val de Loire sont concernées par cette première liste dite prioritaire :

  • Huit dans le Loir-et-Cher : Champigny-En-Beauce, Chitenay, Fontaine-Les-Coteaux, Loreux, Lunay, Sasnières, Veilleins, Plessis Sasnières (41)
  • Six en Eure-et-Loir : Boncourt, Conie-Molitard, Fontaine-Les-Ribouts, Frazé, Lanneray, Saint-Lucien (28)
  • Quatre en Indre-et-Loire : Cheillé, Chemillé-Sur-Dême, Saint Hilaire - Chemillé-Sur-Dême, Saint-Épain (37)
  • Deux dans le Loiret : Champoulet, Saint-Firmin-Des-Bois (45)
  • Une dans l'Indre : Oulches (36)
  • Et une dans le Cher : La Chapelotte (18)