Société

La B.P.D.J, des gendarmes au contact des ados

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère lundi 3 mars 2014 à 12:59

La Brigade de Prévention de la Délinquance Juvéline est en place en Isère depuis 1998.
La Brigade de Prévention de la Délinquance Juvéline est en place en Isère depuis 1998. © Maxppp

La B.P.D.J, c'est la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile. Ses missions : informer les ados dans les établissements scolaires sur des thématiques variées comme les dangers de la drogue, l'internet. Les six gendarmes se chargent aussi des auditions filmées de mineurs victimes d'agression sexuelle ou de harcèlement.

Depuis 1998, la B.P.D.J, la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvéline est en place en Isère. Cette unité de la Gendarmerie, basée à L'Isle-d'Abeau , est la seule du genre en Isère. Il en existe une quarantaine en France.

La B.P.D.J compte six gendarmes dont le quotidien est d'aller à la rencontre des adolescents de tout le département. L’an passé, ils ont animé plus de 1.500 interventions dans environ cent-soixante structures différentes. Les thèmes de prévention sont principalement la drogue, les violences, internet et les réseaux sociaux. La B.P.D.J organise aussi des réunions pour les parents.

BPDJ : enro

Rencontre avec l'adjudant-chef Frédéric Dardun qui dirige la B.P.D.J depuis 2002

Au fil du temps, certaines interventions changent selon lui :

BPDJ : dardun web

Concernant internet, la B.P.D.J. expérimente en ce début d'année auprès d'élèves de CM2, le "permis internet" . Un moyen de faire de la pédagogie autour de ce bel outil qui peut s'avérer dangereux cependant.

L'autre part de leur métier est les auditions filmées de mineurs victimes d'agression sexuelle ou de maltraitance. 

BPDJ : dardun auditions filmées