Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"La baisse de la vitesse peut sauver des vies" Thierry Crahes, président de la prévention routière en Sarthe

mardi 9 janvier 2018 à 14:20 Par Christelle Caillot, France Bleu Maine

Thierry Crahes, le président de la prévention routière en Sarthe revient sur la baisse de la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales.

Thierry Crahes, le président de la prévention routière en Sarthe
Thierry Crahes, le président de la prévention routière en Sarthe © Radio France - Stéphane Marc Maxppp / Christelle Caillot

Le Mans, France

Le gouvernement doit l'annoncer ce mardi; la vitesse va être limitée à 80 km/h au lieu de 90 sur les routes départementales. Une décision qui satisfait les associations comme la prévention routière. Son président en Sarthe Thierry Crahes est notre invité. 

Il faut réduire la vitesse mais travailler aussi sur les autres causes des accidents mortels

"Cette mesure est une bonne chose" nous dit Thierry Crahes, le président de la prévention routière en Sarthe, "parce que l'on voit que dans les statistiques des accidents mortels,  la part de la vitesse est en hausse et en particulier sur les routes départementales. Il faut travailler sur tout. On ne peut pas accepter la fatalité que nous revenions en arrière et que après de longues périodes de baisse de la mortalité sur les routes, on reparte à la hausse. Donc, il faut travailler sur la vitesse, mais aussi sur l'alcoolémie, et aussi sur les infrastructures". 

En Sarthe, il y a eu des morts sur l'ensemble du département en 2017

On a une carte via le site internet de la préfecture de la Sarthe qui montre qu'il y a eu des accidents mortels partout" poursuit Thierry Crahes, le président de la prévention routière en Sarthe. "Il n'y a pas de zone particulièrement accidentogène; on trouve sur cette carte des petits points partout, et c'est d'une tristesse absolue car chaque petit point représente un mort. On trouve les victimes la plupart du temps sur des routes, limitées à 90 km/h. On se trouve en Sarthe dans une situation extrêmement problématique puisqu'il n'y a jamais eu autant de morts sur les routes que depuis presque quinze ans. Pour autant, la Sarthe n'est pas une région où les conditions sont compliquées. Donc, il y a énormément de choses à faire et en particulier ce sujet de la réduction de la vitesse".