Société

La Banque alimentaire cherche des bénévoles en Côte-d'Or

Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne mercredi 14 septembre 2016 à 20:38

2500 bénévoles sont attendus pour la collecte annuelle qui se déroulera les 25 et 26 novembre prochain
2500 bénévoles sont attendus pour la collecte annuelle qui se déroulera les 25 et 26 novembre prochain - DR

La banque alimentaire manque de bénévoles ! Alors que la collecte annuelle se tiendra les 25 et 26 novembre prochain, l'association lance un appel au bénévolat. Parce qu'en plus de la collecte, avec près de 80 tonnes de denrées a récupérer en épicerie, il y a aussi et surtout la ramasse.

Avis aux volontaires et aux bénévoles ! En prévision de sa collecte annuelle de novembre mais surtout pour assurer le travail de collecte, de tri, de chargement et de déchargement après la "ramasse", la banque alimentaire de Bourgogne lance un appel au volontariat.

"C'est très important de pouvoir renouveler les bénévoles à l'année et en avoir un peu plus" explique Jean Creuzet, bénévole chargé de la collecte. "Car la collecte ne représente finalement que 10 à 12 % de tout ce qui est distribué. L'essentiel de l'activité de la banque alimentaire se situe finalement dans la ramasse", ajoute-il.

Et la "ramasse", c'est le chargement et déchargement d'aliments frais comme des fruits, des légumes, de la viande ou bien des viennoiseries - destinés aux associations caritatives comme la Croix Rouge, les Restos du Cœur ou bien le Cœur Dijonnais.

De nouveaux défis pour l'aide alimentaire

Et si ils seront plus de 2500 au moment de la collecte, les bénévoles ne sont "que" 80 à travailler à l'année sur le site de la banque alimentaire. Un nombre trop insuffisant pour parer aux nouveaux besoins et défis auxquels fait face l'association. Agnès Beutin est la nouvelle directrice de la banque alimentaire de Bourgogne.

Aujourd'hui, nos besoins sont différents de ceux qu'on avait hier. Nous devons par exemple effectuer la traçabilité des aliments du moment où on les ramasse jusqu'au moment où on les distribue. Cette traçabilité impose un certain nombre de tâches journalières qui se font sur le vif, au moment où les produits arrivent. Et pour nous ça implique forcément des moyens humains supplémentaires pour parvenir à régler ces problèmes

Transformer les aliments pour augmenter leur durée de vie

La banque alimentaire est donc face à plusieurs nouveaux défis dont celui de la transformation des aliments. "Avec plus de bras nous pourrions non pas travailler plus mais travailler mieux", explique Jean Creuzet. "Les bénévoles pourraient accomplir des tâches de manière simultanée et donc améliorer la qualité du tri par exemple, mais surtout nous pourrions travailler à transformer les aliments".

La transformation des aliments, souvent reçus en très grande quantité, plutôt en mauvais état mais tout à fait consommables, permettrait d'augmenter la durée du vie d'un produit et, donc, nourrir plus de familles dans le besoin.

Agnès Beutin, directrice de la banque alimentaire de Bourgogne

Si vous souhaitez participer à la collecte ou donnez de votre temps pour être bénévole à la banque alimentaire, vous pouvez les contacter au 03 80 46 61 61 ou sur leur site internet http://ba21.banquealimentaire.org/