Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La banque alimentaire de Touraine espère collecter 120 tonnes de denrées ce week-end

-
Par , France Bleu Touraine

1 500 bénévoles de la banque alimentaire de Touraine collectent vos dons dans 114 grandes surfaces du département, jusqu'au 1er décembre à la mi-journée. L'an dernier, cette collecte annuelle avait permis de récupérer 12% des denrées distribuées durant l'ensemble de l'année.

La banque alimentaire de Touraine nourrit chaque année 15 000 personnes, l'équivalent de la population d'une ville comme St Avertin.
La banque alimentaire de Touraine nourrit chaque année 15 000 personnes, l'équivalent de la population d'une ville comme St Avertin. © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire

1 500 bénévoles de la banque alimentaire de Touraine participent jusqu'au dimanche premier décembre à midi à une des deux grandes collectes annuelles :  Ils sont présents dans 114 grandes et moyennes surfaces d'Indre-et-Loire pour recueillir vos dons. Des conserves de poissons, de légumes ou de plats cuisinés sont recherchées, tout comme de l'huile, du lait, du café, du thé, du chocolat et des produits d'hygiène. 

L'an dernier, la collecte a permis de récolter 120 tonnes de denrées

A travers 57 associations partenaires (les unités locales de la Croix Rouge, des Centres Communaux d'Action Sociale, des épiceries sociales et des associations étudiantes), la banque alimentaire nourrit à l'année 15 000 personnes : c'est environ la population d'une ville comme St Avertin.  

L'association doit toutefois s'adapter aux conséquences de la loi anti-gaspillage, qui a poussé les grandes surface à modifier leurs habitudes, comme l'explique le président de la banque alimentaire de Touraine : "Les magasins sont tous dans le zéro-gaspi. Ils déstockent à -40 ou -50% les produits bientôt périmés, comme vous pouvez le voir en tête de gondole. On ne peut pas leur en vouloir d'avoir une meilleure gestion, mais ça nous pousse à chercher d'autres sources d'approvisionnement. Il faut aller au contact des grossistes, des producteurs, des maraîchers" constate Dominique Cochard. "_Le dernier exemple, c'est ferme-expo où j'ai pris contact avec un producteur de pommes de terre de St Paterne Racan et nous avons sauvé trois tonnes de pommes de terre qui allaient partir à la poubelle_

"C'est à nous d'aller démarcher ses producteurs qui n'ont pas encore le réflexe de penser à la banque alimentaire pour leurs excédents de production. Ce n'est pas simple, mais au bout du bout il y a énormément de bénéficiaires qui ont besoin de cette nourriture donc si il faut s'adapter, changer notre façon de travailler, on est là pour ça"

Tous les détails sur la collecte et les produits recherchés sont sur banquealimentairetouraine.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu