Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Banque alimentaire du Gard recherche des bénévoles

mercredi 19 juillet 2017 à 18:06 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Chauffeurs, trieurs, administratifs... La Banque alimentaire du Gard cherche des bénévoles. Avec l'été, beaucoup de ses petites mains habituelles se reposent ou sont moins disponibles mais l'activité se poursuit : 1.200 tonnes de nourritures seront distribuées.

Alain, Jean-Luc et Maïté, bénévoles à la banque alimentaire du Gard.
Alain, Jean-Luc et Maïté, bénévoles à la banque alimentaire du Gard. © Radio France - Ludovic Labastrou

Nîmes, France

La Banque alimentaire du Gard a un besoin urgent de bénévoles. Beaucoup de ses "petites mains" manquent en été. L'institution, qui distribue quelque 1.200 tonnes d'aliments par an, soit de l'ordre de 450.000 repas aux Gardois et aux Gardoises, recherche une dizaine de bénévoles pour passer l'été, voire aussi en septembre si le bénévolat vous tente.

Des profils de poste très variés : chauffeur, administratifs ou des postes pour trier les denrées. Du bénévolat qui vous occupera une a deux demi-journées par semaine.

"C'est important de ne pas rompre avec le monde du travail." Alain, bénévole depuis quatre ans.

J'ai répondu à un appel lancé sur France Bleu Gard Lozère.

20.000 Gardois bénéficient des services de la Banque alimentaire

Ils sont quelques 70 personnes, beaucoup de femmes, occupées au tri des aliments récoltés, à travailler en moyenne deux demi-journées par semaine. Beaucoup sont des retraités qui souhaitent un peu souffler avec l'été et se consacrer à leurs familles.

Une dizaine de bénévoles supplémentaires seraient les bienvenus pour donner un coup de main.

Jean-Luc Benoit, prèsident de la banque alimentaire du Gard.

Contactez Maïté au 06.14.10.18.21.