Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Basilique de Vézelay sous surveillance pour l’Assomption

-
Par , France Bleu Auxerre

Les gendarmes d’Avallon (Yonne) étaient mobilisés en ce 15 Août, jour de célébration de Marie pour les catholiques, pour assurer la sécurité d’une dizaine de lieux de cultes dont la Basilique Sainte-Marie-Madeleine à Vézelay.

Les gendarmes d'Avallon devaient assurer la sécurité d'une dizaine d'édifices religieux en ce 15 août dont la basilique de Vézelay
Les gendarmes d'Avallon devaient assurer la sécurité d'une dizaine d'édifices religieux en ce 15 août dont la basilique de Vézelay © Radio France - Thierry Boulant

Vézelay, France

On en parle moins, mais la sécurité reste renforcée autour des lieux de cultes pendant les fêtes religieuses. L'ensemble du territoire est toujours placé au niveau "Vigipirate Risque attentat". Les gendarmes étaient bien visibles autour de la basilique Sainte-Marie Madeleine à Vézelay (Yonne) pour ce 15 août, synonyme de forte affluence, avec un dispositif assez important.

Chaque année, la messe du 15 août dans la basilique de Vézelay rassemble plusieurs centaines de fidèles.  - Radio France
Chaque année, la messe du 15 août dans la basilique de Vézelay rassemble plusieurs centaines de fidèles. © Radio France - Thierry Boulant

Le PSIG en premier rideau

La Journée des gendarmes du PSIG (peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie) d’Avallon a commencé ce matin par une inspection de l’édifice. «On débute notre mission par une fouille de la Basilique », explique l’adjudant-chef Cédric Triolo, « ensuite on aide la brigade à faire la fouille des sacs à l’entrée . Pour finir, on reste au plus proche de l’événement dans la basilique, en premier rideau pour prévenir et empêcher tout acte de malveillance».

L’adjudant-chef Cédric Triolo du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie et le capitaine Yannick Chambiet, commandant en second de la compagnie d'Avallon. - Maxppp
L’adjudant-chef Cédric Triolo du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie et le capitaine Yannick Chambiet, commandant en second de la compagnie d'Avallon. © Maxppp - Thiery Boulant

Rassurer les uns et dissuader les autres

Aux entrées de la basilique et sur le parvis la présence des uniformes bleus est visible, mais sans être envahissante pour les pèlerins. « Notre présence est là pour être rassurante et pas pour être contraignante », affirme le capitaine Yannick Chambiet  commandant en second de la compagnie d'Avallon, "_le principe pour nous est d’être visible et efficace_. Il faut que la population sache qu’on est là pour la protéger et il faut que ceux qui voudraient nous poser des problèmes sache qu’on est là pour les en empêcher. »

Un dispositif bien accepté

Et cette présence, en effet,  rassure la plupart des pèlerins et des habitants du village qui parfois remercient les gendarmes en entrant dans la Basilique. Quelques autres, une minorité, trouvent que ce dispositif à Vézelay est un peu disproportionné. Le maire de la commune Hubert Barbieux sait quoi leur répondre : « _On peut toujours dire qu’on en fait trop, tant qu’il n’y a pas d’incident et le jour où il y en aura un, on trouvera qu’on n’en a pas fait suffisammen_t

  - Radio France
© Radio France - Thierry Boulant