Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Baule : 1.500 pins vont être abattus près de l'aérodrome pour des raisons de sécurité

lundi 14 mai 2018 à 19:35 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan et France Bleu

1.500 pins vont être abattus à la Baule, près de l'aérodrome. Ces arbres, qui ont été plantés au début des années 90 par des écoliers de la station balnéaire, atteignent aujourd'hui une hauteur de plus de 20 mètres et représentent un danger pour les avions.

Les pins ont été plantés par des écoliers en 1991
Les pins ont été plantés par des écoliers en 1991 © Radio France - Anne Patinec

La Baule, France

Répartis sur deux hectares, face à la piste de l'aérodrome, les 1 500 pins ont été plantés par des écoliers baulois au début des années 90.  La municipalité de l'époque avait choisi le vecteur des enfants pour sensibiliser la population à l'importance des arbres pour la station balnéaire, connue par beaucoup sous le nom de La Baule-Les-Pins (c'est le nom d'un quartier). Problème : ces pins ont énormément grandi, dépassent les 20 mètres de haut et représentent un danger pour les avions lorsqu'ils décollent ou atterrissent. Depuis plusieurs années, la Direction de l'Aviation Civile somme la ville de réduire leur hauteur, invoquant la sécurité des pilotes et de leurs passagers. L'aérodrome enregistre 20 000 mouvements en moyenne par an .

Etéter les pins n'est pas possible

Quand on coupe un pin, si on n'a pas de feuillage, ça ne repousse jamais. Et là on a des fûts qui font déjà 10-12 mètres. On est déjà plus haut que ce que souhaite l'Aviation Civile, donc ce n'est pas possible" Marc Bréhat, directeur des Espaces Verts à la Ville de la Baule.

Les pins sont situés face à la piste de l'aérodrome - Aucun(e)
Les pins sont situés face à la piste de l'aérodrome -

Décision difficile à prendre

La décision d'abattre les pins a été difficile à prendre car selon Philippe Gervot, le maire adjoint en charge de l'environnement "les arbres font partie de l'ADN de la commune"; chaque année,  la Ville offre un millier de plants aux habitants. De plus, certains écoliers devenus grands ont rappelé leur attachement à leurs pins. L'abattage, qui doit démarrer à la fin du mois, va se faire sur trois ans. Dès l'automne prochain, des essences vont être replantées. Des feuillus, des châtaigniers, des bouleaux, des noisetiers, des charmes. Au total, 3 600 arbres vont repeupler le Bois de Mésoré. Mais ils seront taillés régulièrement, afin de ne pas atteindre des hauteurs dangereuses. Les pins abattus serviront à alimenter des chaufferies industrielles de la région.