Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Baule : le coffre-fort de la généreuse donatrice a été ouvert ce jeudi matin

-
Par , , France Bleu Loire Océan

Une petite commune de la Nièvre hérite de 4.400 euros de bijoux laissés dans un coffre-fort ouvert ce jeudi matin. C'est le second acte d'un héritage hors norme suite à la mort d'une riche habitante de La Baule.

Le coffre-fort de la donatrice de La Baule a été ouvert ce jeudi matin dans une banque de La Baule.
Le coffre-fort de la donatrice de La Baule a été ouvert ce jeudi matin dans une banque de La Baule. © Maxppp - SANCKE JEAN-RENAUD

Mesves-sur-Loire, France

Il contenait 4.400 euros de bijoux. Le coffre-fort de la résidente de La Baule qui a légué tout son patrimoine à une commune de la Nièvre a été ouvert ce jeudi matin. Le maire de Mesves-sur-Loire est venu en Loire-Atlantique pour l'occasion. Il repart déçu de ne pas avoir trouvé de mot d'explications. 

Un legs de 4,5 millions d'euros

Fin janvier, Bernard Gilot découvre avec stupéfaction que son village de Mesves-sur-Loire hérite d'un montant astronomique de 4,5 millions d'euros. Une donatrice de 94 ans, une ancienne habitante de La Baule et décédée l'an dernier, a décidé de léguer l'ensemble de son patrimoine à ce petit village de la Nièvre. 

Restait un coffre-fort au sein duquel le maire nivernais espérait trouver des explications à ce legs inattendu. Bernard Gilot, présent lors de l'ouverture du coffre-fort ce jeudi matin dans une agence bancaire de La Baule, repart sans réponse. Aucune lettre n'a été laissée à l'intérieur. 

Le maire de Mesves-sur-Loire et son premier adjoint devant l'ancienne maison de retraite de la généreuse donatrice. - Radio France
Le maire de Mesves-sur-Loire et son premier adjoint devant l'ancienne maison de retraite de la généreuse donatrice. © Radio France - Anne Patinec

"Je m'attendais au moins à trouver un petit mot nous expliquant sa raison. Elle avait insisté auprès du notaire pour que ce soit la commune de Mesves-sur-Loire qui hérite. C'est sa décision et ça restera mystérieux", raconte, déçu, Bernard Gilot. 

La donatrice n'était pas connue dans le village où elle était rarement de passage. "Elle demandait simplement à recevoir le bulletin municipal. Elle restait attachée à la commune", se rappelle le maire de Mesves-sur-Loire où l'ancienne ligérienne est enterrée auprès de son mari et de ses parents. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu