Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Belgique rend obligatoire le port du masque même en extérieur

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le port du masque sera obligatoire dans "tout endroit à forte fréquentation" de Belgique dès samedi annonce ce jeudi le gouvernement belge. Sont concernés les marchés, les brocantes et même les rues commerçantes.

Le masque sera obligatoire dans les lieux publics belges très fréquentés même en extérieur.
Le masque sera obligatoire dans les lieux publics belges très fréquentés même en extérieur. © Maxppp - Dirk Waem

La première ministre belge Sophie Wilmès a annoncé jeudi en conférence de presse un renforcement des mesures sanitaires en raison d'une hausse des contaminations. Le port du masque sera obligatoire dès samedi dans tous les lieux à forte fréquentation, et notamment en extérieur. 

En Belgique, le nombre de nouvelles infections au cours de la période du 13 au 19 juillet a augmenté de 91% avec en moyenne 193 cas diagnostiqués par jour, contre 101 la semaine précédente. Le pays comptait jeudi 64.627 cas recensés depuis le début de la pandémie et 9.808 décès.

L'annonce d'un durcissement des règles est un coup dur à notre moral, mais nous préférons prendre des mesures aujourd'hui plutôt que de le regretter demain"

Outre le port du masque, Sophie Wilmès a annoncé que "les foires et les salons ne pourront pas encore reprendre". "Nous envisageons un retour des activités dès le 1er septembre, sous réserve d'un suivi très strict", a-t-elle précisé. L'annonce d'un durcissement des règles est un coup dur à notre moral, mais nous préférons prendre des mesures aujourd'hui plutôt que de le regretter demain".

Le masque était déjà obligatoire depuis le 11 juillet dans les transports en commun, les magasins, les cinémas, les lieux de culte ou encore les musées et les bibliothèques. Les zones de "forte fréquentation" où le masque devra désormais être porté seront définies par les autorités locales. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess