Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La bibliothèque à domicile, pour les personnes âgées d'Arques

lundi 16 avril 2018 à 7:38 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

Pour les personnes âgées qui ne peuvent plus se déplacer, la médiathèque municipale d’Arques, près de Saint-Omer, propose la livraison de livres à domicile. Ce système de portage fonctionne depuis dix ans.

Une dizaine de femmes sont abonnées au service de portage à domicile de livres, de la ville d'Arques.
Une dizaine de femmes sont abonnées au service de portage à domicile de livres, de la ville d'Arques. © Radio France - Matthieu Darriet

Arques, France

La tournée des bibliothécaires à domicile d’Arques a lieu une fois par mois. Amandine Pauwels et sa collègue, rassemblent des livres dans des cabas. Elles prennent un classeur avec des fiches de prêt. Et elles partent sillonner les rues d’Arques. Une tournée qu’elles connaissent par cœur, car cela fait déjà dix ans que la ville propos ce service aux plus âgés de ses habitants. Ils sont une dizaine, actuellement inscrits pour le portage à domicile de livres. "Ils", enfin, "elles" car il n’y a que des femmes. Et la plupart ont plus de 90 ans

Les bibliothécaires demandent régulièrement à leurs fidèles abonnées quels sont leurs souhaits de lecture et puis, en consultant les fiches de chacune, elles sont capables de déterminer leurs centres d’intérêts : il est beaucoup question de romans, historiques ou de terroir, notamment, et puis certaines demandent aussi des revues féminines. 

Un service indispensable

Ce service est non seulement très apprécié, mais il est, en plus, indispensable, pour ces personnes qui risquent l’isolement. Madeleine est l'une des lectrices :  

Ce sont des romans, en général.  Comme c'est attrayant, on commence et on voudrait lire plus vitre pour connaitre la suite. Cela rappelle parfois des souvenirs, mais l'écriture change, ça va trop vite ! Cela me distrait, avec la télévision et les mots croisés. 

Tout le catalogue de la médiathèque est disponible pour ces personnes, qui, pour certaines osent parfois un DVD… quitte à faire venir les bibliothécaires leur montrer comment ça fonctionne, si ça bloque un peu. 

Recréer du lien

En fait ces visites permettent de recréer du lien. Ainsi, une fois l’échange de livres effectué, quand le timing n’est pas trop serré, la discussion s’engage rapidement. On parle livres, un peu, mais surtout de la famille. Bien souvent, c'est en robe de chambre qu’elles reçoivent les bibliothécaires, qui doivent les rassurer en arrivant chez elles, raconte Amandine Pauwels : 

Elles ont un peu peur d'ouvrir la porte, quand elles ne connaissent pas, mais elles sont contentes de nous voir. Elles nous racontent un peu ce qu'elles ont fait dans la journée ou ce qu'elles vont faire. Certaines ne voient pas beaucoup de monde. Cela va vite, mais ça se passe bien.

Et bien souvent, entre chocolats et caramels, proposés par les lectrices, les bibliothécaires décliner les invitations,parce que l’heure tourne.