Société

La Braderie de Lille 2016 annulée, que reste-t-il ?

Par Eric Turpin et Théo Hetsch, France Bleu Nord et France Bleu vendredi 5 août 2016 à 17:33

Malgré l'annulation de la Braderie de Lille, le semi marathon de Lille aura bien lieu le samedi 3 septembre 2016
Malgré l'annulation de la Braderie de Lille, le semi marathon de Lille aura bien lieu le samedi 3 septembre 2016 © Maxppp -

Martine Aubry a annoncé vendredi l'annulation de la Braderie de Lille 2016 à cause de la menace terroriste. C'est un coup dur pour les commerçants, les hôtels et les restaurants de l'agglomération. Près de 2 millions et demi de visiteurs étaient attendus. Mais tout n'est pas supprimé.

Oubliés les 100 km de stands et les deux millions de visiteurs qui devaient arpenter les rues de Lille pour chiner. La Braderie de Lille est annulée en septembre à cause de la menace terroriste. Martine Aubry l'a annoncé vendredi matin. Un déchirement pour la maire de la ville. Les coquilles de moules se feront rares le week-end des 3 et 4 septembre. Mais les rues de la capitale des Flandres ne devraient pas être totalement vides.

Les commerçants pourront brader le samedi et le lundi mais dans leur boutique. Un maigre consolation pour pallier les 37 millions d'euros dépensés habituellement pendant la Braderie.

La fête foraine est maintenue

Autre événement maintenu: la foire aux manèges, qui sur Facebook a lancé un appel aux lillois : "Montrons aux extrémistes que nous n'avons pas peur, continuons de nous amuser". Les montagnes russes et autres grandes roues pourront se poser sur le champs de Mars dès le 26 août.

Alors pourquoi maintenir cet événement et pas la grande Braderie ? Les attractions sont installées sur un terrain limité, plus facile à sécuriser. On peut y contrôler les entrées, un peu comme dans les Fans zones pendant l'Euro 2016 de football.

Le semi-marathon et le 10 km auront lieu 

Enfin les deux courses de la braderie sont également maintenues, le semi-marathon et le 10 km prévues le samedi. L'an dernier, plus de 13 000 coureurs avaient pris le départ... De multiples réunions avec les forces de l'ordre ont permis de préparer un dispositif de sécurité suffisant.