Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La braderie de Lille n'aura pas lieu cette année

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Martine Aubry l'a annoncé ce mardi lors du conseil municipal. L'édition 2021 de la braderie de Lille n'aura pas lieu en raison du contexte sanitaire. Elle devait se tenir les 4 et 5 septembre.

Lille ne sera pas, cette année encore, le paradis de la chine
Lille ne sera pas, cette année encore, le paradis de la chine © Radio France - Nathanael Charbonnier

Les lillois seront privés cette année encore des kilomètres d'étals et des montagnes de coquilles de moules. Après plusieurs réunions avec les autorités préfectorales, la ville de Lille a décidé finalement que la braderie n'aurait pas lieu cette année. Elle devait se tenir le week-end des 4 et 5 septembre.  La mauvaise nouvelle a été annoncée lors du conseil municipal mardi après-midi. 

Le niveau de vaccination n'est pas encore suffisant, alors que le braderie accueille habituellement plus d'un million et demi de visiteurs. "Nous avons attendu au plus tard, pour avoir les derniers chiffres. Peut-être pouvions-nous espérer un taux de vaccination plus élevé, peut-être aussi n'attendions nous pas les variants qui arrivent aujourd'hui et qui sont déjà dans notre région, notamment ceux pour qui on a le plus d'inquiétude, car on a le plus d'incertitude." a expliqué Martine Aubry pour qui c'est un "crève-coeur".

La Braderie des commerçants, elle, aura bien lieu, comme l'an dernier.  Mais elle n'avait pas attiré les foules, loin de l'ambiance de vide-grenier appréciée par les chineurs.

La braderie avait été également annulée en 2016 en raison, cette fois, du risque terroriste, après l'attentat du 14 juillet à Nice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess