Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La brigade équestre de Valence va disparaître

lundi 22 septembre 2014 à 6:20 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche

Le maire de Valence, dans la Drôme, trouve que la brigade équestre n'est pas assez efficace et qu'elle coûte trop cher par rapport au temps de présence sur le terrain. Nicolas Daragon a décidé de s'en passer.

La brigade équestre de Valence va disparaître
La brigade équestre de Valence va disparaître © Radio France - - David Meilhac

La brigade équestre de Valence : c'est fini. La décision vient d'être prise par le maire de Valence, Nicolas Daragon. Elle sera effective dans les prochains jours. Le maire juge que cette brigade n'est pas rentable en temps de présence sur la voie publique. D'après Nicolas Daragon, un policier municipal de la brigade équestre passe trop de temps à s'occuper de sa monture et pas assez sur le terrain.

Brigade équestre supprimée ENROBE

Le maire de Valence trouve plus efficace d'avoir des policiers municipaux à pied, à vélo ou encore en voiture. Motorisés, ces agents peuvent du coup se déplacer plus rapidement d'un endroit à l'autre de la ville en cas d'alerte. La suppression de la brigade équestre permettra de faire 25 à 30.000 euros d'économie par an sur l'entretien des chevaux.

"La cause animale" prise en compte

Les chevaux vont manquer à certains qui s'étaient habitués à entendre le bruit des sabots dans la zone piétone du centre ville ou sur les boulevards, depuis 2012, année de création de la brigade. D'autres au contraire s'étaient émus de la vie et des conditions de travail des trois chevaux "municipaux" qui sillonnent le bitume plusieurs heures d'affilée, quand ils pourraient gambader dans la verdure. Nicolas Daragon justifie d'ailleurs aussi la suppression de la brigade par des raisons de respect de la condition animale. Il trouve que leur enclos, au Parc Jouvet, ne répond pas à leurs besoins, que les lieux ne sont pas acceptables.

À Montélimar, la brigade équestre fait partie du paysage

Il y a d'autres villes pourtant, chez nous, qui ont une brigade équestre, et où ça fonctionne. A Montélimar, elle existe depuis une vingtaine d'années, et elle a complètement trouvé sa place. Il suffit de voir la tristesse des habitants quand Sisko est mort, il y a deux semaines. C'était un des trois chevaux en activité. Il est absolument hors de question de se séparer de cet "outils", rassure Catherine Autajon adjointe à la sécurité à Montélimar. La mairie de Montélimar prévoit de racheter un cheval l'an prochain. Mais d'après nos informations il ne s'agira pas d'un des trois chevaux valentinois. Ces bêtes seront vendues. La municipalité de Valence dit avoir quelques pistes. Les quatre agents de la brigade équestre de Valence, eux, rejoindront les effectifs "classiques" de police municipale dans les prochains jours.

L'opposition municipale réagit

En tout cas ça ne plaît pas à l'ancienne municipalité qui avait créée la police montée en 2012. Alain Maurice regrette la disparition de cette brigade équestre alors que les actes de délinquance dans la ville ont augmenté, dit il, "doublé" même depuis l'arrivée de Nicolas Daragon aux responsabilités. L'ancien maire ajoute : "je note que toutes les villes qui ont de bons résultats en matière de lutte contre la délinquance, comme Nice ou Orléans, ont une brigade équestre. Enfin, contrairement à ce qui a été dit les chevaux de la ville de Valence était bien installés dans le parc Jouvet avec des abris faits sur mesure et des soins dignes des meilleurs centres équestres."