Société

La cabine téléphonique ne sonne plus

Par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 26 octobre 2015 à 3:50

Cabine téléphonique dégradée à Vescemont
Cabine téléphonique dégradée à Vescemont - Sébastien Germain

Les cabines téléphoniques vont disparaître. Le groupe Orange va désinstaller les cabines. Il n’y en aura plus en 2018.

Libéré par la loi Macron de l’obligation de les gérer, Orange va désinstaller les cabines téléphoniques au fur et à mesure d’ici à 2017. En Franche-Comté on compte 1 680 cabines sur la voie publique.

Cabine téléphonique dégradée à Vescemont - Aucun(e)
Cabine téléphonique dégradée à Vescemont - Sébastien Germain

En 1997, il y avait environ 300 000 cabines téléphoniques en France, actuellement, on en compte 41 730. Une baisse très importante. L’explication est simple elle est liée à l’explosion du téléphone portable dans les années 2 000.

« Même quand le portable ne passe pas, on ne va pas dans la cabine téléphonique »

Même ceux qui habitent dans des zones blanches, ces zones ou le portable ne passent pas, n'utilisent plus ces cabines téléphoniques. Brigitte habite près de Vescemont, dans le Territoire de Belfort. Sa maison est située dans une zone blanche mais elle ne s'est jamais servie de la cabine téléphonique située près de chez elle : « Je préfère acheter un portable quitte à me rendre dans le village voisin. La cabine téléphonique je n’y ai même pas pensé. »

Brigitte n'utilise jamais les cabines téléphoniques

A l’heure actuelle, la cabine téléphonique est utilisée en moyenne moins d’une minute par jour et par cabine et le trafic décroit à un rythme de 40% par an.

« Vivement qu’on nous enlève ces cabines »

A Vescemont la cabine téléphonique est dans un état déplorable. Elle est complétement dégradée, avec des gros débris de verre sur le sol. La disparition de cette cabine téléphonique est donc une très bonne nouvelle pour le maire de la commune Claude Trébault : « Depuis des années cette cabine est détériorée. Pour nous cette cabine c’est vraiment une plaie, en plus personne ne l’utilise 1 ou 2 appels par an. »

Claude Trébault, le maire de Vescemont

Orange ne s'exprime pas sur ce sujet. Le groupe précise seulement appliquer la loi et va donc retirer toutes les cabines téléphoniques avant la fin de l'année 2017.