Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CAF prévoit de fermer la moitié de ses permanences en Moselle

-
Par France Bleu Lorraine Nord
Moselle, France

La Caisse d’Allocation Familiale de Moselle prévoit de fermer neuf de ses permanences en Moselle. La CAF argue d’une meilleure qualité de service. La CGT dénonce une nouvelle attaque contre le service public de proximité.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Nicolas Kovarik

Le projet n’est pas encore totalement finalisé mais la CAF de Moselle est décidée à fermer neuf permanences dans le département, c’est-à-dire la moitié de celles existantes. Celles de Boulay, Farébersviller, Freyming-Merlebach, Morhange, Phalsbourg, Sarralbe, Talange, Fameck et Hayange sont concernées. C’est ce que prévoit le plan de réorganisation des lieux d’accueil de la CAF. Les permanences doivent fermer progressivement à partir de septembre. Pour la CAF ce plan doit améliorer la qualité de service. La CGT dénonce de son côté une nouvelle attaque contre le service public de proximité.

"C’est vital de garder la CAF à Fameck"

A Fameck, dans la vallée de la Fensch, la permanence de la CAF a lieu une après-midi par semaine mais elle connait aussi ses dernières heures. "C’est embêtant pour les gens qui ont besoin de ce service, surtout que dans le coin, il y a quand même beaucoup de gens qui en ont besoin" dit une fameckoise. "Il y a beaucoup de personnes qui n’ont pas de moyen de locomotion et je trouve que c’est vital de garder la CAF à Fameck ou à Hayange" dit un autre habitant.

La CAF de Moselle préfère que ses allocataires utilisent davantage le service en ligne ou qu’ils se déplacent dans ses principaux sites (Metz, Thionville, Sarreguemines et Forbach). C’est un accès au droit inégal estime Jacques Marechal, administrateur CGT à la CAF de la Moselle "nous considérons qu’il faut réfléchir et se battre pour que quelque chose d’essentiel comme l’accès aux droits, l’accès aux prestations familiales puisse être assuré avec égalité sur l’ensemble du territoire" dit-il.

Jacques Marechal au micro France Bleu de Vianney Smiarowski

"il est important que les points d’accueil de la CAF ne soient pas trop éloignés du domicile des personnes"

La CAF de Moselle met justement en avant une meilleure équité dans l’offre proposée même si les allocataires concernés par la fermeture de leur permanence ont parfois du mal à saisir l’amélioration. "Je comprends leur réaction après nous on a pour objectif et derrière l’esprit que en terme d’égalité de traitement de la population sur le territoire, il est important que les points d’accueil de la CAF ne soient pas trop éloignés du domicile des personnes. C’est la raison pour laquelle nous maintenons un certain nombre de permanences qui sont éloignées de nos antennes. Je pense à Audun-le-Tiche, Bitche, Sarrebourg ou Dieuze qui sont des lieux extrêmement éloigné d’une antenne de la CAF. Fameck en revanche reste assez proche de Thionville et c’est accessible soit en voiture, soit en transport en commun. D’ailleurs dans le secteur de Thionville, 93% des visites se font à Thionville et 7% dans les autres lieux d’accueil que sont Fameck, Hayange, Rombas et Audun-le-Tiche" explique Sébastien Gass, sous-directeur de la CAF de la Moselle, en charge de l'offre globale de service.

Sébastien Gass au micro France Bleu de Vianney Smiarowski

Les permanences de la CAF ont souvent lieu dans des locaux prêtés ou loués à bon prix par les mairies. "Nous sommes partis du constat que nos allocataires étaient mieux accueillis dans les sites qui nous appartenaient et dans lesquels on peut mettre à leur disposition un espace multimédia, des box où l’on peut les recevoir en rendez-vous et dans ces lieux nous pouvons mieux organiser le flux parce que nous avons plus d’agents d’accueil" rajoute le sous-directeur de la CAF en Moselle.

Sébastien Gass au micro France Bleu de Vianney Smiarowski

"La population se sent abandonnée de la puissance publique"

Certaines permanences de la CAF tournent déjà au ralenti, faute de personnel dit la CGT et la fermeture de la moitié d’entre elles dans le département ne laisse rien présager de bons pour le syndicat. "Lorsqu’on est tributaire des revenus de solidarité, la question de la permanence de ces revenus est particulièrement importante. On sait que dans la vallée de la Fensch avec la désindustrialisation, il y a l’apparition de poches de pauvreté comme c’est le cas également dans le bassin Houiller. Et l’utilisation des plateformes numériques, d’abord il faut avoir une connexion internet. D’une part il y a une question de coût mais d’autre part on voit bien que les simulateurs de droits mis en place par les organismes sociaux génèrent des erreurs et les gens renoncent à aller jusqu’au bout parce qu’ils considèrent qu’ils n’ont pas de droit alors qu’en réalité ils peuvent en avoir. Plus le territoire est fragilisé, plus la présence des services publics est importante. Dans la vallée de la Fensch par exemple, l’hôpital a quasiment disparu, le commissariat de police a Hayange a fermé, les bureaux de poste ont fermé donc légitiment la population se sent abandonnée de la puissance publique et cela peut provoquer des conduites électorales que la CGT essaie de faire reculer" dit Jacques Marechal.

Jacques Marechal au micro France Bleu de Vianney Smiarowski

Certains élus, comme les maires de Fameck et Hayange se sont émus d’apprendre la fermeture de la permanence de la CAF de leur commune via la presse. Ils y sont opposés, déplorent de ne pas avoir été consulté et ont demandé à rencontrer la direction de la CAF de la Moselle. Cette dernière doit prendre contact avec eux "prochainement" pour leur détailler le projet. Un projet sur lequel la CAF ne semble pas prête à revenir sur les fermetures annoncées.

Carte des lieux de permanence de la CAF en Moselle réalisée par la CGT
Carte des lieux de permanence de la CAF en Moselle réalisée par la CGT © Radio France - Vianney Smiarowski
Choix de la station

À venir dansDanssecondess