Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La campagne à 15 minutes de Nantes" : Sautron, la commune de Loire-Atlantique qui gagne le plus d'habitants

-
Par , France Bleu Loire Océan

De nouveaux chiffres de l'Insee le confirment une nouvelle fois : la Loire-Atlantique et la métropole de Nantes en particulier sont la locomotive de la croissance démographique des Pays de la Loire. La palme revient à Sautron, avec 3,9% d'habitants en plus par an, pour 8.500 âmes aujourd'hui.

La maire de Sautron Marie-Cécile Gessant, mardi 29 décembre devant la mairie.
La maire de Sautron Marie-Cécile Gessant, mardi 29 décembre devant la mairie. © Radio France - Marc Bertrand

Une petite route arborée, juste à la sortie de la quatre voies entre Nantes et Vannes. Des petits pavillons avec jardin, des parcs, des aires de jeux, des commerces et un tabac ouvert même le soir. Et derrière les haies des jardins, la forêt

Sautron, 8.500 habitants à l'extrémité ouest de la métropole de Nantes, est la commune de Loire-Atlantique qui a gagné le plus d'habitants - rapporté à sa population - par an entre 2013 et 2018, selon les derniers chiffres dévoilés mardi par l'Insee.

300 habitants de plus par an dans un "village"

Sautron compte aujourd'hui 8.500 habitants, et elle en a gagné presque 1.500 entre 2013 et 2018, la période prise en compte par les chiffres de l'Institut national de la statistique. Soit 300 habitants supplémentaires par an, une augmentation de 3,9%. Aurélien et Juliette par exemple, un couple de trentenaires, avec deux enfants en bas âge.

Ils sont arrivés de la banlieue parisienne il y a deux ans : "Quand on a quitté Paris, on s'est d'abord installés dans le centre-ville de Nantes. C'était trop animé, trop de monde et d'immeubles. On avait besoin d'un cadre plus arboré. Ici, en cinq minutes, je suis en forêt. Et on est à 15 minutes de Nantes, il y a des écoles, le marché. C'est la campagne, mais à deux pas de la ville", explique Juliette.

"Ne pas dépasser les 10.000 habitants"

La commune a favorisé la construction de lotissements pour attirer les jeunes couples : "Quand je suis arrivée à la mairie, en 2008, je me suis rendu compte que la population vieillissait dangereusement. Donc on a favorisé la construction de projets immobiliers", explique Marie-Cécile Gessant, la maire de la commune qui entame son troisième mandat. "On a beaucoup de Parisiens qui viennent, qui peuvent télétravailler deux ou trois jours par semaine, parce qu'on a une ville qui reste à taille humaine et qui garde un côté campagne." 

On a agrandi les écoles, mais on n'a pas de collège sur la commune. Et à un moment, on va en avoir vraiment besoin

Avec 8.500 habitants aujourd'hui, la maire aimerait s'arrêter là, et "ne pas dépasser les 10.000". Pour garder le côté village de Sautron. Parce qu'il faut, aussi, "que les infrastructures suivent. On a agrandi les écoles, on a investi dans la restauration scolaire, mais par exemple, les bus s'arrêtent à 22 heures. On n'a pas de collège non plus sur la commune. Et à un moment, on va en avoir vraiment besoin." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess