Société

La cascade du Sautadet, dangereuse pour les vacanciers

Par Solène Cressant, France Bleu Gard Lozère lundi 15 août 2016 à 11:51

L'interdiction de se baigner ne fait reculer les vacanciers
L'interdiction de se baigner ne fait reculer les vacanciers © Radio France - Solène Cressant

Des rochers clairs, une belle cascade et une végétation typique du Gard : la cascade du Sautadet à La Roque-sur-Cèze est l'endroit rêvé pour se baigner lorsqu'il fait chaud. Pourtant, la baignade y est interdite parce que trop dangereuse. Et chaque année, des drames surviennent.

La cascade du Sautadet à La Roque-sur-Cèze est l'endroit idéal pour se rafraîchir en été, surtout lorsqu'il fait très chaud. Pourtant, la baignade y est interdite et non surveillée parce que trop dangereuse. Chaque année, des drames surviennent, surtout à cause des sauts.

Mais rien n'arrête les mordus de baignade qui envahissent les rochers du matin au soir. Ce n'est pas faute de les prévenir car quand on arrive au niveau de la cascade, une grande affiche avertit :

"Prudence  : 30 morts depuis 1960"

Même si tout le monde la voit, la réponse est souvent la même : "On fait attention".

Nicolas, serviette autour du cou, part se baigner avec ses amis. Il lui arrive souvent de sauter des rochers et pour lui, il suffit de bien connaitre le terrain.

"Juste au début des falaises là-bas, c'est dangereux : c'est peu profond et les falaises sont abruptes. Moi, je saute plutôt au fond, là-bas, où c'est plus profond."

Une grande affiche prévient les vacanciers avant d'arriver à la cascade - Radio France
Une grande affiche prévient les vacanciers avant d'arriver à la cascade © Radio France - Solène Cressant

Au bord d'un rocher, Thomas s'apprête à sauter de cinq mètres de haut et il est plutôt détendu. "Non c'est pas très haut d'ici... C'est sûr, on risque notre vie tous les jours, plaisante-t-il. Moi j'aime avoir chaud puis froid d'un coup. On en fait un peu plus de 2 000 par jour donc ça va c'est nickel !"

Difficile donc d’empêcher tout ce monde de profiter de la cascade. Car personne ici n'a la sensation d'être hors la loi. Leur mot d'ordre, c'est : profiter.

Partager sur :