Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La caserne d'Argelès-sur-Mer recherche des pompiers volontaires

-
Par , France Bleu Roussillon

La caserne de pompiers d'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) a organisé ce samedi une matinée portes ouvertes en espérant susciter des vocations. Pour pouvoir faire face à toutes les interventions, il faudrait recruter 20 sapeurs-pompiers volontaires en plus.

Il manque une vingtaine de sapeurs-pompiers volontaires
Il manque une vingtaine de sapeurs-pompiers volontaires © Radio France - Colline Rigaut

Argelès-sur-Mer, France

À l'occasion de la journée nationale des pompiers ce samedi, le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) des Pyrénées-Orientales, a organisé une journée portes ouvertes dans différentes casernes notamment  Ille-sur-Têt et Argelès-sur-Mer, où il n'y a pas assez de pompiers volontaires. Cette caserne compte 12 professionnels, et officiellement une cinquantaine de volontaires. En réalité, seulement une trentaine de sapeurs-pompiers volontaires sont vraiment présents. 

C'est insuffisant lorsqu'on sait que les pompiers ont entre 2.500 et 3.000 interventions par an dans ce secteur. Leur activité augmente considérablement pendant l'été, car des centaines de milliers de touristes viennent passer leurs vacances sur nos côtes. Sur les deux mois d'été,  les pompiers interviennent plus de 1000 fois

Objectif : susciter des vocations 

Les pompiers ont voulu montrer au public les différentes interventions qu'ils peuvent faire : gestes de secourisme ou encore désincarcération d'une victime (opération qui consiste à dégager des personnes enfermées dans un véhicule accidenté). L'objectif pour le Capitaine Olivier Cyprien, susciter des vocations : "On a de plus en plus de mal à fidéliser les sapeurs-pompiers volontaires. On recrute beaucoup de jeunes mais du fait de leurs études, ils ne restent pas car souvent ils doivent quitter le département". 

La caserne d'Argelès a besoin de 20 sapeurs-pompiers volontaires supplémentaires

Christophe Froment est sapeur-pompiers volontaire depuis 23 ans. Pour lui, ce métier n'attire plus assez : "non seulement il faut donner du temps, du cœur, de sa personne. Cela brise des couples, la vie de famille aussi. Mais donner de sa personne c'est inestimable, on rend service à la nation et à la population. La population a besoin des pompiers". 

La caserne d'Argelès a dû recruter 23 sapeurs-pompiers saisonniers supplémentaires hors département, pour pouvoir faire face à l'afflux touristique et à l'augmentation des interventions pendant l'été.

Démonstration de désincarcération d'une victime d'un faux accident - Radio France
Démonstration de désincarcération d'une victime d'un faux accident © Radio France - Colline Rigaut
Le pare-brise est enlevé - Radio France
Le pare-brise est enlevé © Radio France - Colline Rigaut
Après la toiture sectionnée, la victime peut être évacuée - Radio France
Après la toiture sectionnée, la victime peut être évacuée © Radio France - Colline Rigaut