Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La caserne de pompiers d'Erôme dans la Drôme fermera d'ici fin 2018

mercredi 25 juillet 2018 à 17:03 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

La décision a été confirmée mardi soir aux élus et pompiers volontaires d'Erôme. Le Service Départemental d'Incendie de Secours de la Drôme réorganise son maillage terrorial. Un plan avait été annoncé en 2016, il est en cours d'ajustement.

Logo Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Drôme
Logo Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Drôme © Radio France - Nathalie Rodrigues

La caserne de pompiers d'Erôme dans la Drôme va fermer d'ici la fin de l'année. Les pompiers avaient manifesté encore l'hiver dernier, cette fermeture était prévue, elle est désormais confirmée. La décision vient d'être annoncée par le Service Départemental d'Incendie et de Secours aux élus d'Erôme et aux 20 pompiers volontaires. Ils vont être rattachés aux casernes de Tain l'Hermitage ou de Saint-Vallier, au choix, selon leur lieu d'habitation. 

Nous allons prendre le temps d'un accompagnement individualisé de chaque sapeur-pompier pour leur permettre de poursuivre leur engagement. Laurent Lanfray, président du SDIS 26

Laurent Lanfray, président du SDIS 26

Le plan de regroupement de casernes annoncé en 2016 s'ajuste

Dans le Sud Drôme, les pompiers de Bouchet ont rejoint Suze-la-Rousse. Il était prévu de regrouper Sainte-Cécile-les-Vignes et Rochegude, mais le Vaucluse a refusé. Des discussions sont donc en cours pour réorganiser ce secteur, Rochegude, Tulette, Saint-Maurice-sur-Eygues, une concertation de 6 mois. Il faut réorganiser tout en respectant les délais d'intervention imposés aux pompiers : 16 minutes maximum par exemple pour atteindre 95% des habitants de Tulette et Suze-la-Rousse.

Des travaux doivent débuter en septembre pour une caserne qui regroupera à l'avenir celles de Charols et Pont de Barret. Pour le regroupement Clérieux/Saint-Donat-sur-l'Herbasse, un terrain est identifié, le chantier pourrait débuter fin 2019/début 2020. Même calendrier pour Saint-Uze/Saint-Barthélémy. 

Combien de regroupements au total?

Le chiffre avancé en 2016, quand la réorganisation du maillage territorial a été présentée, c'était 14 regroupements de casernes. Aujourd'hui, le président du SDIS 26 Laurent Lanfray, ne donne plus de chiffre aussi précis. Ce sera peut-être un peu moins. 

Pareil sur les économies à réaliser : 400 000 euros par an jusqu'en 2021 disait le SDIS en 2016 ; plus de chiffre avancé aujourd'hui. La réforme du système de retraite des pompiers volontaires a donné un peu d'air aux comptes du service mais avec les baisses de dotations des financeurs, Département et communes, il faut rester rigoureux sur le budget.

Le président du SDIS Laurent Lanfray ne veut pas parler de chiffres, ce n'est pas l'objectif premier de la réorganisation dit-il.

L'objectif c'est de garantir un service public de qualité sur l'ensemble de la Drôme; c'est mutualiser les disponibilités des volontaires qui ont eu tendance à s'effriter; c'est aussi de doter nos sapeurs-pompiers d'outils conformes à leur engagement. Aujourd'hui, on a dans la Drôme des casernes qui ne sont pas dignes de leur engagement. - Laurent Lanfray

Vingt millions d'euros vont être investis d'ici 2021 pour réhabiliter des casernes ou en construire des nouvelles.