Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La caserne de Bonneuil-Matours cherche ses nouveaux pompiers volontaires

lundi 31 juillet 2017 à 3:10 Par Marc Podevin, France Bleu Poitou

Une banderole annonce la couleur, à l'entrée de Bonneuil-Matours, en arrivant de Poitiers. La caserne de la commune cherche des pompiers volontaires. Pour les trouver, elle organise des portes ouvertes chaque lundi soir, cet été. Elles débutent à 18h30.

Cet été, la caserne de Bonneuil-Matours (Vienne) ouvre ses portes chaque lundi soir
Cet été, la caserne de Bonneuil-Matours (Vienne) ouvre ses portes chaque lundi soir © Radio France - Marc Podevin

Bonneuil-Matours, France

Dans la Vienne, mis à part à Poitiers et à Châtellerault, il n'y a que des pompiers volontaires dans les casernes. Recruter des nouveaux, c'est donc indispensable, même si c'est difficile. "Maintenant, les gens hésitent à faire le premier pas", explique le lieutenant Stéphane Gouer, pompier volontaire et chef de la caserne de Bonneuil-Matours. "Difficile de faire venir le public jusqu'au centre de secours, pour avoir le premier entretien avec le chef de la caserne."

Le lieutenant le reconnait: devenir pompier volontaire, ça peut faire peur. Il faut conjuguer engagement, travail, et vie de famille. Mais ce n'est pas insurmontable, d'après lui. "Regardez, après 26 ans de carrière, je suis encore là", lance-t-il. "Je ne parais pas si fatigué, pourtant. Il faut venir nous voir, vous serez surpris de l'organisation."

Une application pour déclarer ses disponibilités

C'est vrai, l'organisation est plutôt flexible. A tout moment, par exemple, on peut se déclarer disponible, ou indisponible grâce à une application sur Internet et sur téléphone.

L'un des critères pour devenir volontaire, c'est avoir entre 16 et 55 ans, mais à Bonneuil Matours, les pompiers cherchent des profils particuliers. "Les personnes qui ont entre trente et quarante ans, qui s'installent sur le secteur", indique le capitaine Jérémy Launay, commandant de la compagnie est de la Vienne. "On recherche aussi des gens qui sont posés professionnellement et personnellement, sur lesquels ont pourra s'appuyer pendant de nombreuses années."

Sans pompiers volontaires, assurer les secours serait plutôt compliqué, dans la Vienne. Sur environ 1500 soldats du feu, dans le département, seuls 200 sont des professionnels.