Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

La catastrophe du puits Vuillemin commémorée ce vendredi à Petite-Rosselle

vendredi 15 mars 2019 à 9:27 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

Edmond Michelski, ancien mineur et vice-président de la fédération des mineurs et sidérurgistes de France-Sarre-Luxembourg sera ce vendredi à Petite-Rosselle. En Moselle, on commémore les 112 ans de la catastrophe du puits Vuillemin.

La cérémonie, le 15 mars 2017, devant la stèle rappelant la catastrophe à Petite-Rosselle
La cérémonie, le 15 mars 2017, devant la stèle rappelant la catastrophe à Petite-Rosselle © Radio France - Clément Lhuillier

Petite-Rosselle, France

Il y a 112 ans,un coup de grisou au puits Vuillemin à Petite-Rosselle tuait 84 mineurs. C'est la catastrophe minière la plus importante du bassin houillier de Lorraine. Une commémoration est organisée ce vendredi au Puits Vuillemin juste à côté du musée de la mine à 16h. 

"Ce 15 mars 1907, c'est un coup de grisou vers 22h qui est à l'origine de la catastrophe" explique Edmond Michelski, vice-président de la fédération des mineurs et sidérurgistes de France-Sarre-Luxembourg, invité de France Bleu Lorraine ce vendredi matin. "L'explosion a sans doute été causée par une lampe de mineur" précise Edmond Michelski, également mineur pendant 23 ans. 

C'est important de se souvenir, ça fait partie de notre histoire

Pour tous les anciens mineurs et leur famille, commémorer cette catastrophe, comme les autres (puits Simon, puits Vouters), est indispensable. Edmond Michelski note d'ailleurs que même si le coup de grisou du puits Vuillemin remonte à 112 ans, des descendants des victimes participent encore aujourd'hui à la commémoration. "C'est important parce que ça fait partie de notre histoire, de notre mémoire", conclut l'ancien mineur. 

Réécoutez l'invité de France Bleu Lorraine Edmond Michelski