Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La centrale nucléaire de Flamanville sous surveillance renforcée de l'ASN

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

L'autorité de sûreté nucléaire n'est pas satisfaite de la gestion de la centrale de Flamanville. Le gendarme du nucléaire reproche des défauts de maintenance, des gestes techniques mal maîtrisés ou encore une insuffisante prise en compte de la sûreté dans les prises de décisions.

L'Autorité de Sûreté nucléaire va intensifier ses contrôles sur la gestion des réacteurs 1 et 2 de Flamanville.
L'Autorité de Sûreté nucléaire va intensifier ses contrôles sur la gestion des réacteurs 1 et 2 de Flamanville. © Maxppp - Marc Ollivier

Dans un communiqué publié ce mercredi, l’ASN annonce avoir décidé de placer sous surveillance renforcée la centrale nucléaire de Flamanville "à la suite des difficultés rencontrées par EDF sur le site depuis mi-2018". Le 4 juillet dernier, le directeur général de l’ASN avait convoqué le directeur de la centrale nucléaire de Flamanville 1 et 2 et lui avait demandé de lui transmettre un plan d’action visant à renforcer la maîtrise et le contrôle des activités d’exploitation. La liste des défauts constatés sur le site est longue. 

Il est question de "déficiences dans la maîtrise des gestes techniques associés à certaines activités d’exploitation, du nombre élevé d’événements significatifs liés à des défauts de maintenance et des défauts de surveillance des prestataires, de la mauvaise maîtrise de certaines opérations de maintenance ainsi que de la qualité insuffisante des documents qui lui étaient transmis dans le cadre de la visite décennale du réacteur 1"

Une vigilance accrue de la part de l'ASN

La mise sous surveillance renforcée décidée par l’ASN se traduira notamment par des contrôles supplémentaires et par une attention particulière portée à la mise en œuvre du plan d’action défini par EDF à la suite de la convocation du directeur de la centrale. L’ASN contrôlera régulièrement, au moyen d’inspections, l’efficacité des actions d’amélioration déployées par EDF. Le gendarme du nucléaire précise qu'il sera particulièrement attentif à la maîtrise des activités de maintenance et d’exploitation et à la documentation associée, à la déclaration d'événements significatifs à l'ASN, et enfin à la priorité accordée par EDF aux enjeux de sécurité dans les prises de décision. 

Cette surveillance intensifiée concerne les deux réacteurs en activité (même si le réacteur numéro 2 est actuellement à l'arrêt pour sa troisième visite décennale). En revanche, elle ne concerne pas le réacteur EPR encore en construction sur le site. L'ASN précise par ailleurs qu'une autre centrale nucléaire est aujourd'hui sous surveillance renforcée : celle de Belleville-sur-Loire.

"Le diagnostic que je porte depuis mon arrivée il y a un an est en phase avec celui de l'ASN."

Du côté de la direction de la centrale, Patrice Gosset, le responsable du site, reconnaît les problèmes. "Le diagnostic que je porte depuis mon arrivée il y a un an est en phase avec celui de l'ASN", indique ainsi le directeur. Et ce dernier précise que "des actions ont dores et déjà été engagées et vont être intensifiées dans le cadre du plan de management  de la sûreté qui vise à faire bien du premier coup et qui a été soumis à l'ASN au mois d'août". Un plan qui va courir jusqu'à la fin de l'année 2020 pour sensibiliser à nouveau les personnels à la nécessité de retrouver l'excellence dans les méthodes et la pratique.

Choix de la station

France Bleu