Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La CGT de la Loire prête pour "la bataille" après la venue de Philippe Martinez

jeudi 8 mars 2018 à 0:28 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, était présent à Mably pendant les deux jours du congrès de la branche ligérienne du syndicat cette semaine. L'occasion de redonner le moral aux militants, avant une mobilisation qui s'annonce forte à la fin du mois de mars.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, dans les rangs des militants ligériens au moment de chanter l'Internationale pour clôturer le congrès.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, dans les rangs des militants ligériens au moment de chanter l'Internationale pour clôturer le congrès. © Radio France - Noémie Philippot

Loire

Les militants de la CGT de la Loire avaient rendez-vous à Mably près de Roanne, ces mardi 6 et mercredi 7 mars, pour deux jours de congrès. Ils ont réélu Jean-Michel Gourgaud secrétaire général de l'union départementale, en présence du secrétaire général national, Philippe Martinez. Une présence qui a renforcé la motivation des militants ligériens : la CGT veut une mobilisation forte fin mars, avec en point d'orgue la manifestation du 22, emmenée par les cheminots. 

C'est une bouffée d'oxygène, c'est vraiment tout le national qui part en bataille, vraiment ensemble" - un militant de la CGT Métaux de Saint-Etienne

La visite de Philippe Martinez avait des airs de celle d'un chef de guerre passant en revue ses troupes avant l'assaut. "C'est une bouffée d'oxygène !", lance un militant de la CGT Métaux de Saint-Etienne. "On peut se dire qu'on part en ordre de bataille, pas uniquement nous à l'échelle locale ou département, c'est tout le national qui part en bataille, vraiment ensemble."

Ces deux jours de congrès ont sonné la mobilisation générale : salariés du public et du privé, et de toutes branches, ils se sont engagés à descendre dans la rue le 22 mars.

La Loire, un département très mobilisé

Même si la CGT n'est plus leader syndical dans le département, Philippe Martinez n'a pas de doute : la mobilisation sera forte. "La Loire est un département, historiquement, où les mobilisations ont toujours été présentes", explique-t-il. "Même si l'industrie n'est plus ce qu'elle était, il y a encore dix ans. Avec ce que j'ai entendu des militants, il n'y a aucune raison que la mobilisation ne soit pas encore forte." 

D'autant que le vote de la Loi travail avec déclenché de fortes manifestations. Le secrétaire général de la CGT espère que le mouvement va se construire entreprise par entreprise, pour créer des convergences.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, ne doute pas de la force de la mobilisation des militants dans la Loire.