Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La CGT veut des moyens et des effectifs supplémentaires pour la distribution des plis électoraux dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le syndicat départemental CGT FAPT (Activités Postales et de Télécommunications) du Gard avait déposé un préavis de grève ce vendredi jusqu'à samedi minuit pour demander des moyens et des effectifs supplémentaires pour la distribution des plis électoraux. Et la reconnaissance de leur savoir-faire.

Les Postiers veulent la reconnaissance de leur travail
Les Postiers veulent la reconnaissance de leur travail © Radio France - Sylvie Duchesne

Après le couac de la distribution des plis électoraux avant le premier tour des élections départementales et régionales, c'est la Poste qui est chargée seule de cette distribution pour le second tour. Dans le Gard, le syndicat CGT FAPT a déposé un préavis de grève jusqu'à ce samedi minuit pour dénoncer l'absence de reconnaissance financière et humaine pour ce travail. "On a subi de nombreuses réorganisations liées à la crise sanitaire depuis un an explique Damien Linsola, délégué CGT de la Poste à Anduze. Enormément de postes ont été supprimés et aujourd'hui la Poste nous demande des efforts pour la distribution des plis électoraux. _Des efforts pratiquement gratuits, seulement quelques heures supplémentaires_, c'est simplement inacceptable. La distribution du courrier, c'est un savoir-faire qui doit être reconnu à sa juste valeur.

Des tournées plus longues 

Pour Marjorie Larguier, déléguée CGT à la plateforme préparatoire du courrier d'Alès, la distribution de ces plis s'est faite dans de très mauvaises conditions. "On a eu du mal à distribuer ces plis en une semaine avant le premier tour, là, ils sont arrivés mercredi soir et on n'a que trois jours. C'est très compliqué en plus de la charge qu'on a habituellement. En ce moment, on croule sous les colis. Les gens se sont habitués à commander pendant le confinement, c'est bien pour nous, mais avec les élections en plus, ça a été compliqué à avaler. La première semaine des élections, j'ai fini mes tournées à 16h plutôt qu'à 13h30. _La Poste elle-même admet qu'il y aura des ratés_, c'est sûr." Une délégation de grévistes a été reçue pendant plus d'une heure par le cabinet de la préfète du Gard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess