Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo

JO de Tokyo : la championne de karaté sarthoise Leïla Heurtault confiante pour sa qualification

-
Par , France Bleu Maine

La Sarthoise Leïla Heurtault se prépare pour les JO de Tokyo, qui auront lieu du 23 juillet au 8 août prochain. La championne de karaté vient de se qualifier pour les championnats d'Europe lors d'un tournoi à Lisbonne. C'était sa première compétition depuis un an.

La sarthoise Leïla Heurtault
La sarthoise Leïla Heurtault - @Kphotos

La championne de karaté sarthoise Leïla Heurtault se prépare pour les jeux olympiques de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août prochain. Elle a participé le week-end dernier à un tournoi à Lisbonne. C'était le premier depuis un an. Elle s'est qualifiée pour les championnats d'Europe qui auront lieu du 19 au 23 mai en Croatie. Ensuite, ce sera le TQO, le tournoi de qualification olympique.

La championne de karaté sarthoise Leïla Heurtault
La championne de karaté sarthoise Leïla Heurtault © Radio France - Charles Deyrieux

Un retour à la compétition après plus d'un an d'arrêt

Leïla Heurtault a participé à ce tournoi à Lisbonne et se qualifie pour les championnats d'Europe en moins de 61 kilos. Une qualification à la fois en individuelle et en équipe. Une belle récompense après de nombreux rendez annulés. Entre mai et juillet, la Sarthoise a un planning bien chargé. Elle réalise déjà entre deux et trois entraînements par jour, à la fois de la préparation physique et mentale. Direction ensuite la Croatie dans deux semaines (du 19 au 23 mai) pour les championnats d'Europe avec ensuite, en ligne de mire, le TQO, le tournoi de qualification olympique. Les quatre premiers au niveau mondial sont sélectionnés d'office.

Mon objectif, c'est l'or aux championnats d'Europe et être dans les trois première au TQO.

Une préparation sous fond de crise sanitaire 

La crise sanitaire a été compliquée à gérer pour Leïla Heurtault qui s'est entraînée pour certaines dates durant l'année 2020 et tous les rendez-vous ont été reportés ou annulés à plusieurs reprises. C'est dur quand on est sportif de haut-niveau, car on se prépare pour être le plus performant à une date précise et quand, la compétition est reportée, c'est difficile à gérer aussi bien physiquement que mentalement. Le seul point positif de cette crise sanitaire pour la Sarthoise, c'est qu'elle a pu récupérer de petites blessures.

J'ai mal au nez à force de faire des tests PCR.

Pour le moment, Leïla Heurtault n'est pas vaccinée contre le coronavirus mais elle a fait six tests PCR en moins d'une semaine. Elle a été obligée de faire un test avant de prendre l'avion pour le Portugal, puis à son arrivée à Lisbonne pour récupérer son accréditation, encore un autre sur place avant de combattre, puis un autre avant le début de la finale, et aussi à son retour en France.  

À réécouter et à revoir : l'interview de Leïla Heurtault

Choix de la station

À venir dansDanssecondess