Société

La chirurgie, solution contre l'obésité : "il se passe des choses impressionnantes"

Par Clément Lacaton, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 22 mai 2015 à 17:32

Les chirurgiens spécialistes de l'obésité Valérie Podelski et Ludovic Marx, et une patiente, Alexandra (à dr.), à Strasbourg.
Les chirurgiens spécialistes de l'obésité Valérie Podelski et Ludovic Marx, et une patiente, Alexandra (à dr.), à Strasbourg. © Radio France - Clément Lacaton

L'Alsace est l'une des régions les plus touchées par cette maladie. A l'occasion des Journées européennes de l'obésité (22 et 23 mai), certains témoignent : la chirurgie permet de perdre plus de 50 kilos

"Manger, bouger" : on connaît la formule. Des repas équilibrés et une activité physique régulière, une formule loin d'être magique, puisque l'Alsace est aujourd'hui la région la plus touchée par l'obésité infantile. Près de 5% des jeunes de la région sont obèses (21.000 sur 453.000, selon une étude du Centre européen d'étude du diabète, qui parle de "chiffres alarmants" ). C'est d'ailleurs la priorité numéro un de l'ARS (Agence régionale de santé) dans son plan 2012-2016.

1.000 opérations par an en Alsace

Les professionnels de santé misent sur la prévention . Mais les chiffres explosent et la prise en charge des patients reste une priorité, quand on connaît les risques de cette maladie - diabète, problèmes cardiaques, cancers. 18.000 Alsaciens sont en situation d'obésité morbide . Alors, quand les régimes ne donnent rien, certains décident de se faire opérer... Ils sont 1.000 en Alsace chaque année.La solution : retirer un bout d'estomac , pour réduire la sensation de faim. Et les résultats sont "impressionnants" , pour Valérie Podelski, chirurgien digestif, spécialiste de l'obésité à la clinique du Diaconat à Strasbourg. Elle opère une centaine de patients chaque année. "On perd un tiers de son poids initial" :

obésité chirurgie_SON 2

50 kilos en moins

Cette technique a fonctionné pour Alexandra Kaupp, 43 ans. Elle s'est fait opérer il y a un an et demi. Depuis elle est métamorphosée, elle a perdu près de 50 kilos. Bien loin désormais son premier régime, à l'âge de 10 ans. "C'est vrai qu'au début, quand on croise son image dans le miroir, (on se dit) 'ah bin oui bin c'est toi quoi !"

obésité chirurgie_SON 3

La chirurgie, solution contre l'obésité : "il se passe des choses impressionnantes".
Mais l'opération doit être suivie d'un régime alimentaire strict et d'une activité physique, car le patient peut rapidement reprendre du poids.

Une maladie dont on ne guérit pas

Et sur ce point, tous les spécialistes s'accordent : l'obésité est une maladie dont on ne guérit pas . En Alsace, 17,8 % des adultes sont obèses. C'est la deuxième région la plus touchée, derrière le Nord-Pas-de-Calais.

Le reportage de Clément Lacaton :

obésité chirurgie_ENRO