Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"La coiffure, c'est de l'art" : les pré-sélections des Olympiades des métiers de la coiffure à Bourganeuf

-
Par , France Bleu Creuse

Le lycée des Métiers Delphine Gay de Bourganeuf a organisé pour la première fois dimanche les pré-sélections régionales des Olympiades des métiers de la coiffure. Un tremplin pour la carrière des dix candidates et une vitrine pour ce métier qui embauche.

Dix candidates venues de toute la région Nouvelle-Aquitaine ont participé aux pré-sélections régionales.
Dix candidates venues de toute la région Nouvelle-Aquitaine ont participé aux pré-sélections régionales. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Bourganeuf, France

Sèche-cheveux, épingles et laque à la main, elles sont très concentrées, chacune devant une tête à coiffer. Pour ces pré-sélections régionales des Olympiades des métiers de la coiffure, dimanche 19 janvier, dix candidates de toute la Nouvelle-Aquitaine s'affrontent au lycée des Métiers Delphine Gay de Bourganeuf (Creuse). Pour les départager, deux épreuves en une journée : le chignon de mariée et la coupe commerciale.

Un tremplin pour la carrière

Après trois heures de silence et de concentration, Anaïs, 20 ans, en apprentissage à Poitiers, est assez fière de son chignon : "C'est une sorte de fleurs avec des grands pétales étiolés et un cannage sur le devant." C'est la première fois qu'elle participe à ce concours : "C'est assez stressant mais on se surprend !"

ÉCOUTEZ - Le reportage France Bleu Creuse

"C'est de l'art, ce sont des créations, même si ce n'est pas portable dans la rue, quand on le voit on se dit que c'est magnifique" s'enthousiasme Murielle Pineda, une des membres du jury, venue de Limoges. Elle-même a baigné dans les concours quand elle était en formation : "Je trouve ça génial de voir tant d'envie chez les jeunes d'aujourd'hui. Ils montrent que la coiffure est un art. Ce concours va leur apporter une richesse technique, de la rapidité et de la créativité." Selon elle, participer à ce concours d'excellence est une carte de visite qui accélère la carrière des jeunes.

Outre la créativité, l'un des critères de notation était de ne pas tâcher le visage du mannequin avec la coloration. - Radio France
Outre la créativité, l'un des critères de notation était de ne pas tâcher le visage du mannequin avec la coloration. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Mettre en valeur l'apprentissage

Ces Olympiades servent aussi à promouvoir les métiers manuels pour Laurence Chronopoulos, la proviseure du lycée des Métiers Delphine Gay de Bourganeuf : "C'est encore difficile de faire admettre aux jeunes que dans les filières professionnels on peut réussir, et même mieux que dans les métiers de filière générale. La coiffure reste un métier d'avenir !"

Karine Aubrun, membre du jury et présidente de l'Union nationale des entreprises de coiffures en Creuse

C'est également un métier qui recrute selon Karine Aubrun. Membre du jury du concours, elle tient un salon à Guéret et c'est la présidente de l'Unec (Union nationale des entreprises de coiffure) en Creuse : "En Creuse beaucoup de salons cherchent mais ne trouvent pas, certains collègues cherchent depuis un an. Les jeunes qui participent à ce concours ont l'amour de leur métier et iront très loin."

67 métiers en compétition

La moitié seulement des dix candidates sera sélectionnée pour le concours régional à Bordeaux, du 19 au 21 mars. Soixante-sept métiers y seront en compétition : la coiffure mais aussi les métiers de l'agriculture, le BTP, l'horlogerie, la maroquinerie... La finale nationale de ces "Jeux Olympiques" des métiers, se tiendra à Lyon en octobre. Il y a également les "Abilympics" pour les personnes en situation de handicap. C'était d'ailleurs le cas d'une des candidates coiffeuses dimanche à Bourganeuf.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu