Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La collecte de la Banque Alimentaire s’adapte à l’épidémie en inventant des paniers solidaires

-
Par , France Bleu

La grande collecte nationale de la Banque Alimentaire débute ce vendredi avec les bénévoles en gilet orange à la sortie des supermarchés. En raison de l’épidémie, il sera pour la première fois possible de faire des dons en ligne.

Les gilets orange des banques alimentaires s'adaptent aux contraintes de la crise sanitaire.
Les gilets orange des banques alimentaires s'adaptent aux contraintes de la crise sanitaire. © Radio France - Xavier Grumeau

Le coup d'envoi ce vendredi de trois journées de collecte des banques alimentaires est perturbé par l’épidémie de covid-19. En raison des contraintes sanitaires, il sera possible pour la première fois d’acheter des bons en caisse ou en ligne afin de faire un don à la Banque Alimentaire et de couvrir l'augmentation des besoins liés à la crise économique.

Des coupons "paniers solidaires" en caisse et en ligne

S’il n’y a pas de collecte dans votre supermarché, vous pourrez faire un don en achetant des bons directement à la caisse. Ils correspondent à des "paniers solidaires" étudiant, bébé, famille nombreuse, allant de 6€ à 137€. Ils sont également vendus sur le site monpaniersolidaire.org

C’est une petite révolution en 36 ans de collecte. "Cela remet beaucoup de chose en question chez nous, puisqu’on ne fait pas de campagne d’appel au don financier auprès du grand public normalement, disons que la situation nous a obligé à réagir très vite" explique Laurence Champier, directrice des banques alimentaires sur franceinfo

La collecte plus difficile, les besoins plus important

Cette année, en raison de l’épidémie les bénévoles en gilet orange ne pourront pas toujours être présent avec leurs caddies devant les supermarchés pour recueillir vos dons en denrées alimentaires. 7 bénévoles sur 10 ont plus de 65 ans, ils craignent la contamination. Les contraintes sanitaires étaient aussi trop lourdes à gérer pour certains commerces. Pourtant depuis le début de la crise les besoins en aide alimentaire ont augmenté de 25% et les stocks baissent indique la Banque Alimentaire sur son site. L’objectif est de pouvoir collecter 28 millions de repas.

Les dons seront toujours redistribués localement

Les banques alimentaires ne distribuent pas directement l’aide collectée, elles approvisionnent 5400 associations caritatives locales comme L'Armée du Salut, le  Secours Catholique et les CCAS. La collecte des denrées en supermarché va directement aux associations locales. Ce principe sera maintenu avec les dons en ligne. Ces dons éligibles à la réduction d’impôts seront attribués à la Banque Alimentaire la plus proche de votre domicile suivant le code postal indiqué. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess