Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La collection Lambert ouvre une vitrine pour partager ses œuvres d'art à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

La collection d'art contemporain expose chaque semaine des œuvres différentes dans une vitrine de 10 mètres carrés en centre-ville d'Avignon. La collection veut entretenir le contact prioritaire entre l'art et les Avignonnais. La vitrine est un sas de déconfinement artistique.

Le sas de déconfinement artistique de la collection Lambert permet de découvrir des oeuvres depuis la rue à Avignon
Le sas de déconfinement artistique de la collection Lambert permet de découvrir des oeuvres depuis la rue à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Plus aucun visiteur à l'intérieur de la collection Lambert car le musée est fermé en raison de la crise sanitaire. On peut quand même voir des œuvres dans la rue grâce à la vitrine de la collection Lambert, rue Violette. Chaque semaine de nouvelles œuvres sont sorties des réserves de la collection Lambert pour être exposées dans les 10 m² de cette vitrine.

Cette semaine, ce sont des œuvres du britannique Jonathan Monk. La semaine prochaine, le passant pourra jouer au détective artistique grâce à des œuvres du belge Marcel Broodthaers

C'est gratuit évidemment car c'est dans la rue.

Sas de déconfinement artistique dans la rue

Le directeur de la collection Lambert a voulu inventer une loggia artistique pour que les avignonnais restent au contact des œuvres d'art malgré la pandémie. Alain Lombard précise que "le titre de cette loggia est 'sas de déconfinement artistique'. Jusqu'à maintenant, nous conservions le lien avec les spectateurs garce au numérique mais nous disposons d'une vitrine dans une rue en plein centre d'Avignon. Le contact avec les œuvres d'art reste toujours aussi prioritaire. Il faut s'adapter au contexte pour découvrir un nouvel artiste chaque semaine garce à cette vitrine de 10 mètres carrés".

Garder le contact avec les œuvres d'art et le public

Dans le musée, on profite de la fermeture pour des travaux dans les salles. Des œuvres jamais exposées ont été sorties des réserves. mais pour garder le contact avec le public, Le directeur Alain Lombart a transformé la vitrine rue Violette mais "il n'y pas de rapport direct avec la thématique du confinement. Ce sont de mini-expositions sur 10 m² avec un commissaire d'exposition".

Le directeur artistique délégué Stéphane Ibars a sélectionné des œuvres du britannique Jonathan Monk mais "chaque semaine, il y a une nouvelle proposition. On voit les gens s'arrêter devant la vitrine pendant leur courses ou leur jogging pour venir chercher de la nouveauté artistique comme ils le font d'ordinaire à la collection Lambert".

Stéphane Ibars joue aussi avec les artistes dans ce sas de déconfinement : "le prochain artiste retenu sera Marcel Broodthaers, un belge drôle et poétique avec des rébus dans la vitrine. Le spectateur sera un détective artistique qui découvrira par lui-même le sens de l'œuvre".

Évidemment c'est gratuit : le sas de déconfinement artistique de la vitrine de la collection Lambert est rue violette à Avignon. Vous pouvez prolonger avec un parcours artistique en extérieur à quelques mètres, dans la cour de la collection Lambert.

Alain Lombard et Stéphane Ibars ont imaginé le sas de déconfinement artistique de la collection Lambert à Avignon
Alain Lombard et Stéphane Ibars ont imaginé le sas de déconfinement artistique de la collection Lambert à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess