Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La coloc de Joséphine : une grande maison pour aider des jeunes handicapés à être plus autonome

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Depuis octobre, ils sont 6 à se partager une grande maison. Pour les accompagner dans les tâches quotidiennes une sorte de maîtresse de maison. L'objectif c'est de les rendre plus autonome pour qu'ils puissent un jour aspirer à avoir leur propre appartement.

Les 6 colocs et Amandine la "maîtresse de maison"
Les 6 colocs et Amandine la "maîtresse de maison" - Association Handélice

Fresnes-sur-Escaut, France

"C'est chez moi, c'est ma piaule", annonce fièrement José en montrant l'espace qu'il a décoré lui même dans les combles de la maison, réservée aux garçons de la coloc.

Le jeune homme de 22 ans vivait jusqu'à présent chez ses parents, mais pour rien au monde il ne repartirait chez eux

C'est chez moi, j'ai ma salle de bain personnelle. On n'est plus dépendants des parents, on est dépendants de nous-mêmes. Ça permet aussi de leur montrer qu'ils n'ont plus de souci à se faire pour nous"

Comme José, ils sont six jeunes handicapés de 20 à 30 ans qui ont des maladies orphelines avec des troubles de la concentration, du langage, etc. Pour la plupart, ils travaillent mais vivaient jusqu'à présent chez leurs parents ou en foyer car ils n'étaient pas suffisamment autonomes pour avoir leur propre logement.

Alors pour les aider dans ce sens, l'association Handélice qui avait déjà lancé en 2015 , un restaurant d'insertion, la cantine de Joséphine pour embaucher des jeunes handicapés dont Joséphine la fille des responsables de l'association, a décidé de pousser son dispositif avec cette coloc à Fresnes sur Escaut.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Une ancienne maison de maitre de 300m² entièrement rénovée avec un immense jardin qui pourrait servir à l'avenir pour cultiver des fruits et légumes pour la cantine.

Des ateliers de vie quotidienne

Au rez de chaussée, les jeunes peuvent se retrouver dans les espaces collectifs comme la cuisine ou on retrouve sur les murs le planning des menus avec une alimentation équilibrée, ou les règles de bonne conduite en société.

Les panneaux de la cuisine collective - Radio France
Les panneaux de la cuisine collective © Radio France - rafaela Biry-Vicente

Il y a aussi une buanderie où les colocs apprennent à gérer leur linge, et puis les espaces jeux et repos. Et dans le hall, ils se retrouvent plusieurs fois par semaine pour des ateliers de "vie quotidienne" animés par Amandine Reimund, une sorte de maîtresse de maison qui accompagne les jeunes pour apprendre à bien manger, faire leurs courses, leurs démarches administratives, etc.

Et pour ne pas tout oublier, chacun a un petit cahier où ils compilent les infos nécessaires à le tenue d'un appartement.

Valérie Sybille, la responsable d'Handélice qui a pensé ce concept a aussi imaginé un studio de transit dans le jardin, quand les jeunes seront prêts à partir, ce sera l'occasion de tester s'ils sont vraiment autonomes dans leur petit logement.

L'objectif c'est qu'en fonction du rythme de chacun, les jeunes puissent prétendre à leur appartement d'ici 2, 3 ou 4 ans

La coloc va bientôt accueillir un nouveau locataire, et l'association Handélice espère embaucher un deuxième salarié pour accompagner les jeunes dans leur marche vers l'autonomie.