Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Commission nationale des enfants de la Creuse sera à Guéret ce dimanche

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Creuse
Creuse, France

C'est une venue très attendue, la Commission nationale des enfants de la Creuse sera en Creuse le dimanche 8 janvier, près d'un an après sa création officielle par le ministère de l'Outre-mer.

En 1965, devant l'école du village de Quézac en Lozère
En 1965, devant l'école du village de Quézac en Lozère - © Génération Brisée-Jean-Charles Pitou

Pour la première fois depuis sa création en février 2016, la Commission nationale des enfants de la Creuse se réunira en Creuse. Des auditions ont déjà eu lieu à Saint-Denis de La Réunion en octobre, les experts seront à Paris le vendredi 6 janvier, avant d'être à Guéret le 8 janvier. Pour l'instant les spécialistes nommés par le gouvernement se sont essentiellement plongés dans les archives et en ont ressorti une information importante : il y a eu bien plus de 1.600 enfants déplacés entre les années 60 et 80 , ils sont au moins 2.150 à être arrivés en France métropolitaine.

Les cinq experts de cette commission, notamment des sociologues, se concentrent désormais sur le vécu de ces enfants devenus adultes. L'objectif n'est pas tellement d'entendre leur parcours de vie, comment ils ont été déracinés de la Réunion pour être placés dans des familles de départements ruraux, il s'agit plutôt de comprendre "leurs difficultés actuelles, notamment pour l'accès à leur dossier", précise le président de la Commission le sociologue Philippe Vitale.

Des Réunionnais de plusieurs départements attendus en Creuse

Parmi les problèmes, il y a par exemple le financement d'un aller-retour sur leur île natale, c'est l'une des principales revendications des associations, rappelle leur porte-parole Valérie Andanson, mais pas la seule demande : "il y a la cellule psychologique, les traumatismes sont très très présents et puis surtout l'accès au dossier complet, parce qu'aujourd'hui beaucoup de pièces sont enlevées du dossier alors qu'on a besoin de savoir nos origines, on n'a rien à nous cacher."

"Ces rendez-vous sont très importants, c'est la seule et unique occasion de nous exprimer auprès des experts", rajoute Valérie Andanson et c'est bien pour cela que la Commission se déplace, insiste Philippe Vitale, qui veut réunir le plus grand nombre de personnes pour recenser toutes les difficultés rencontrées.

La Commission se réunira à l’hôtel Campanile de Guéret ce dimanche 8 à partir de 15H30, alors si vous, ou l'un de vos proches, êtes directement concerné par cette histoire, n'hésitez pas à vous manifester sur place ou en amont en envoyant un mail à l'adresse lesenfantsdelacreuse@outre-mer.gouv.fr

La Commission nationale des enfants de la Creuse devrait rendre ses premières conclusions mi-février après un an d'existence, sa mission doit, au total, durer deux ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu