Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La commune d'Arès s'oppose à l'accueil des migrants

-
Par , France Bleu Gironde
Arès, France

Le conseil municipal d'Arès, sur le Bassin d'Arcachon, a voté ce vendredi soir contre le projet d'accueillir une cinquantaine de migrants sur le sol de la commune. C'est le préfet qui aura le dernier mot mais la population semble particulièrement hostile au projet.

Le conseil municipal d'Arès a voté contre l'accueil des migrants
Le conseil municipal d'Arès a voté contre l'accueil des migrants © Radio France - Stéphane Hiscock

Le conseil municipal de cette ville de 5.000 habitants a voté une délibération contre la venue d'une cinquantaine de personnes dans un ancien centre de vacances d'EDF en bord de Bassin. Le projet n'est pas encore validé mais Arès est l'une des dix communes de Gironde où l'Etat souhaiterait installer pour une période de trois mois des migrants une fois que la jungle de Calais sera démantelée.

En dernier ressort c'est la préfecture de la Gironde qui décidera ou non de placer ces migrants à Arès mais pour la commune c'est non ! La délibération a été adoptée à la majorité, 21 voix contre 4, sous les applaudissements d'environ 200 habitants venus dire leur hostilité au projet.

La préfecture n'a pas répondu à nos questions concernant la sécurité. Dans ces conditions l'accueil n'est pas possible

— Jean-Guy Perrière, maire divers-droite d'Arès

Une délibération votée sous le regard de 200 habitants

La préfecture devrait annoncer la liste des sites retenus en Gironde pour accueillir les migrants de Calais d'ici le 15 octobre. Ce jeudi le préfet de région Pierre Dartout a indiqué que la Nouvelle Aquitaine accueillerait environ 900 migrants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess