Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La commune de Pomérols se mobilise en soutien des sinistrés en Belgique

-
Par , France Bleu Hérault

À Pomérols (Hérault), près de l'étang de Thau, les habitants organisent plusieurs événements pour récolter des fonds. Cet argent sera envoyé aux sinistrés de la ville belge d'Aiseau-Presles, jumelée à Pomérols.

À Aiseau-Presles, l'eau est montée jusqu'à deux mètres dans certaines habitations.
À Aiseau-Presles, l'eau est montée jusqu'à deux mètres dans certaines habitations. © Radio France - Magali Fichter

"C'est important pour nous de montrer aux habitants d'Aiseau-Presles notre solidarité et notre soutien", explique Robert Gairaud, président du comité de jumelage entre Aiseau-Presles et Pomérols dont il est l'ancien maire. La commune héraultaise se mobilise pour récolter des fonds pour les sinistrés de la ville belge située dans la banlieue de Charleroi et très touchée par les récents intempéries qui ont ravagé une partie de l'Allemagne et de la Belgique. Certains habitants de la commune ont vu l'eau monter dans leur habitation jusqu'à deux mètres de hauteur.

Le comité de jumelage de Pomérols organise ce jeudi matin ainsi que jeudi prochain, la vente de tickets de tombola dont le profit sera envoyé à son homologue belge. D'autres seront vendus les dimanche 25 juillet et 1er août. Le tirage se fera le 5 août. Une urne est également placée sur la place du Général de Gaulle, devant l'Office de tourisme, afin de recueillir des dons. Une cagnotte en ligne a également été créée. Elle sera clôturée le 7 août, date à laquelle l'argent sera envoyé. "Plus on récoltera d'argent, mieux ce sera, bien entendu, confie Robert Gairaud. Mais le but principal c'est de montrer aux gens d'Aiseau-Presles qu'on veut participer, qu'on veut les aider. Et ça leur fera je crois chaud au coeur, surtout pour ceux qui sont sinistrés et qui ont quand même connu de grosses misères." Un temps, avec d'autres membres du comité de jumelage, il a même hésité à partir en voiture pour donner un coup de main aux victimes des intempéries.

Une histoire longue de près de 25 ans

Ce geste tient particulièrement à cœur à Robert Gairaud, maire de Pomérols au moment du jumelage avec Aiseau-Presles, en 1997. Il se souvient encore ému de l'arrivée en 2000 de plus de 150 habitants de la commune belge, vêtus d'une tenue napoléonienne. Ils s'étaient alors promenés ainsi costumés pendant deux jours dans le village héraultais. Chaque année, avant la crise sanitaire, les uns se rendaient chez les autres, en alternance. "Pour les Pomérolais, ce sont vraiment des jumeaux et j'ai confiance en eux pour se montrer solidaire, même ceux arrivés plus récemment qui ne connaissent pas bien le jumelage." 

Le président du comité de Pomérols évoque la solidarité des habitants de sa commune envers ceux d'Aiseau-Presles.

Des propos que confirme Raphaël, pourtant habitant depuis peu de Pomérols : "En fait, les habitants d'Aiseau-Presles, ce sont des gens qui font partie de la commune aujourd'hui, c'est aussi pour ça qu'on est totalement solidaires. Mais je pense qu'on l'est pour tous les Belges et tous les Allemands qui vivent la même situation. C'est quelque chose auquel on s'identifie facilement vu que ça arrive fréquemment dans la région."

Alors qu'elle n'en est qu'à ses débuts, l'initiative des Pomérolais porte déjà ses fruits : elle a beaucoup touché Marcel Dargent, ancien bourgmestre d'Aiseau-Presles, toujours membre du comité de jumelage côté belge. "Ce soutien nous fait vraiment plaisir, se réjouit-il. Mais ça ne m'étonne pas vu la grande amitié qui nous lie. Vivement le moment où on pourra tous se revoir, on fera une grande fête." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess