Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Confédération paysanne refuse les "fromages fermiers" produits en dehors des fermes

-
Par , France Bleu Vaucluse

C'est un cadeau de Noël qui n'est vraiment pas du goût des petits producteurs de fromages fermiers. L'Assemblée nationale a voté avant les fêtes, un amendement qui permet d'appeler "formage fermier" un fromage affiné en dehors des exploitations agricoles. La Confédération paysanne est vent debout.

Les étiquettes "fromages fermiers" sont très prisées des consommateurs
Les étiquettes "fromages fermiers" sont très prisées des consommateurs © Radio France - Daniel Morin

Où sont élaborés les fromages fermiers ? À cette question, la réponse des consommateurs fuse : "à la ferme évidemment !" Et bien plus pour longtemps, car l'Assemblée nationale a voté début décembre de nouvelles dispositions qui encadrent la dénomination "fromage fermier." Elles doivent permettent aux fromages affinés en dehors des exploitations d'en bénéficier à leur tour.

La mesure a été fortement défendue par le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume pour qui : "on peut être éleveur, faire du fromage fermier et ne pas pouvoir affiner sur son exploitation."  Les nouvelles dispositions ouvriraient donc la voie à l'affinage industriel de produits fermiers.

"C'est un coup dur porté aux petites exploitations", Hélène Bertrand de la Confédération paysanne.

"Un non sens" pour la Confédération paysanne qui a aussitôt dénoncé cette mesure. Elle y voit "le galvaudage et la dévalorisation _du fromage fermie_r" à l'heure des circuits courts, de la recherche de la qualité par les consommateurs et de la fragilité de certains revenus agricoles. Hélène Bertrand porte parole de la Confédération paysanne en Vaucluse promet une large mobilisation dans les prochaines semaines. "Nous allons écrire au Ministre et à l'ensemble de nos parlementaires pour qui réalisent les enjeux et les conséquences d'une telle décision."  

D'où vient mon fromage fermier ? Le reportage de Daniel Morin aux Halles d'Avignon

Hélène Bertrand porte parole de la Confédération paysanne de Vaucluse : "c'est un coup dur porté à nos petits producteurs"

Hélène Bertrand de la Confédération paysanne fière des fromages fermiers vendus en circuits courts
Hélène Bertrand de la Confédération paysanne fière des fromages fermiers vendus en circuits courts © Radio France - Daniel Morin
Valérie Almaseanu pour "Les Fromages de Valérie : "le mot fermier est un gage de confiance et de qualité pour mes clients."
Valérie Almaseanu pour "Les Fromages de Valérie : "le mot fermier est un gage de confiance et de qualité pour mes clients." © Radio France - Daniel Morin
De la ferme...  au consommateur
De la ferme... au consommateur © Radio France - Daniel Morin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess