Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La consommation d'eau potable a baissé de 15% sur la Métropole de Tours depuis le début du confinement

-
Par , France Bleu Touraine

En raison de la fermeture des écoles, des gymnases, des piscines et de l'arrêt d'entreprises et d'industries, la consommation d'eau potable a baissé de 15% sur la Métropole de Tours, soit 10.000 m3 par jour. Une eau que l'on peut boire en toute sécurité car le virus ne résiste pas au chlore.

La consommation baisse de 10.000 m3/jour en ce moment sur la Métropole de Tours
La consommation baisse de 10.000 m3/jour en ce moment sur la Métropole de Tours © Radio France - Aurélie Lagain

On aurait pu imaginer l'inverse avec les préconisations autour du Coronavirus. On consomme moins d'eau avec le confinement sur la Métropole de Tours. Alors les tourangeaux ne prennent pas moins de douches. Ils respectent bien le lavage des mains 5 fois par jour. C'est lié tout simplement à l'arrêt des entreprises et des industries, à la fermeture des écoles, des gymnases et des piscines. Ainsi sur la Métropole de Tours, qui compte 300.000 habitants, la consommation d'eau potable a baissé de 15% depuis le début du confinement, c'est à dire les 15 derniers jours de mars. "Il faut savoir que la consommation d'eau potable sur la Métropole de Tours, c'est 21 millions de m3 par an", explique Bertrand Ritouret, vice-président de la Métropole de Tours chargé de l'eau et de l'assainissement. "Si vous ramenez cela à la journée, c'est 80.000 m3. Donc c'est 10.000 m3 par jour en moyenne qui sont non-consommés".  A titre d'exemple une famille tourangelle de 4 personnes consomme 120 m3 par an en moyenne. 

On se retrouve comme si on était en plein mois d’août du point de vue de la consommation en eau. Une consommation beaucoup plus basse que d'habitude

Par ailleurs, la Métropole de Tours rappelle que l'eau du robinet peut être bue en toute sécurité explique. "Il n'y a aucun risque d'être contaminé au Covid par l'eau. Le virus ne résiste pas au chlore. Nous avons doublé le dosage de chlore depuis le début du confinement. Nous sommes au delà des mesures imposées par l'OMS, avec cinq fois plus de contrôles" précise Bertrand Ritouret. 

L'eau du robinet peut-être consommée en toute sécurité. Le Covid ne résiste pas au Chlore et nous avons doublé les dosages de Chlore pour aller au-delà des recommandations

Par ailleurs la Métropole de Tours invite aussi les tourangeaux à ne pas jeter les lingettes désinfectantes dans les toilettes. On en consomme beaucoup en ce moment.

2 tonnes de lingettes par semaine dans les principales canalisations de la Métropole de Tours

"Ce sont des produits qui ne sont pas bio-dégradables, qu'il faut jeter à la poubelle car elles bouchent les canalisations en s'agglutinant". A titre d'exemple, sur les grosses canalisations, la Métropole relève 2 tonnes de lingettes par semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess