Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Corse va perdre son dernier haras

-
Par , , France Bleu RCFM

Anciennement placé sous l'égide des Haras nationaux, le centre de reproduction équine de Castellucciu, à Ajaccio, va définitivement fermer ses portes.

La Corse va perdre son dernier haras
La Corse va perdre son dernier haras © Radio France - Maxime Becmeur

Corse, France

La décision de fermer le centre de reproduction équine de Castellucciu a été prise il y a quelques jours par le Conseil du cheval en Corse, l'association régionale qui regroupe les professionnels de la filière. Même si ces derniers disent que l'élevage de chevaux dans l'île n'est pas particulièrement en perte de vitesse, le haras de Castellucciu a vu son activité fortement diminuer, à tel point que la structure est aujourd'hui déficitaire

Un coup d'arrêt pour la filière

Après le haras d'Aleria qui a fermé ses portes en 2012, Ajaccio cessera à la fin du mois toute activité et les installations seront restituées à la Collectivité de Corse, propriétaire des lieux. Un coup d'arrêt regrettable pour la filière équine, nous dit Dominique Sbraggia, le président du Conseil du cheval en Corse.

Anglo-arabe, pur-sang arabe ou cavallu corsu, dans l'île, on recense une quinzaine d'élevages de chevaux. Une activité d'amateurs passionnés et quelquefois de professionnels qui en vivent partiellement. C'est le cas d'Adrienne et Roland Verge-Romagnesi, installés à Alata avec leurs chevaux de course d'endurance. Sans le haras de Castellucciu, certains éleveurs, comme Adrienne et Roland, seront obligés de partir sur le continent.

Quel avenir pour le "Cavallu Corsu" ?

Le site de Castellucciu avait notamment pour vocation de promouvoir l'essor de la race Cavallu Corsu, en mettant à disposition des étalons reconnus. "C'est un outil que nous perdons, mais cela ne va pas ralentir la progression de la race" indique Pierre-Laurent Santelli, porte-parole de l'associu di u Cavallu Corsu.

Depuis la disparition de la mission de service public des Haras nationaux en Corse, Castellucciu a perdu tous ses employés qualifiés permettant d'assurer un suivi technique auprès des équidés. Sophie Tarquiny est la représentante du groupement régional des éleveurs de chevaux, elle garde espoir de pouvoir rouvrir un jour la station de monte d'Ajaccio.

Propriétaire des installations, la Collectivité de Corse récupérera le haras à compter du 1er février. Personne ne sait pour le moment ce que deviendra le site.

La fermeture définitive du haras de Castellucciu, un sujet que nous développons ce mardi dans notre reportage Grand Angle de 7h30, préparé par Maxime Becmeur.