Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - La Coupe du monde des quartiers se joue à Avignon !

jeudi 28 juin 2018 à 11:42 Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse

Pendant le Mondial de football, les enfants des quartiers d'Avignon se retrouvent, le mercredi et le samedi, pour disputer des matchs avec les maillots des équipes engagées dans la Coupe du monde. Une belle façon de créer du lien et d'inciter les jeunes à se décoller des écrans pour jouer dehors.

Cette Coupe du Monde rassemble 224 enfants des quartiers d'Avignon
Cette Coupe du Monde rassemble 224 enfants des quartiers d'Avignon © Radio France - Anne Domèce

Avignon, France

Trente-deux équipes de sept joueurs venus des quartiers populaires d'Avignon sont engagées dans la Coupe du monde des quartiers. Ce sont donc, au total, 224 enfants (filles et garçons), âgés de 10 à 12 ans, qui participent à cette belle aventure. Chaque équipe a tiré au sort les couleurs qu'elle défendrait lors de la compétition : Brésil, Tunisie, Belgique, Costa-Rica ou encore Serbie. Les rencontres se déroulent le mercredi et le samedi, selon un calendrier précis qui suit peu ou prou le calendrier du Mondial. Chaque quartier accueille tour à tour les matchs, sur des "city-stades". Et pour les habitants, c'est à chaque fois l'occasion de se rencontrer, de se réunir, et de partager de bons moments. 

Tous ensemble

Les parents sont agglutinés au bord du terrain, et encouragent - parfois de manière tonitruante - les jeunes joueurs. Il y a aussi les équipes des centres sociaux de la ville, venues soutenir "leur" équipe. Amina est secrétaire comptable au centre social Monfleury (Monclar-Champfleury). Elle s’époumone pour encourager ceux qu'elle appelle "ses petits jeunes".

"Nous avons monté trois équipes :  la France, la Suisse et le Brésil. Nous tenons à la mixité, donc il y a des filles dans chaque équipe. Ça se passe super bien. Ça crée des liens entre les enfants, et avec les familles. Ça rassemble tout le monde." (Amina, centre social Monfleury)

Jouer dehors

Rassembler : c'est l'objectif de cette compétition pas comme les autres, qui a pu voir le jour grâce au soutien des conseils citoyens. Pour Karim Belaïdi, éducateur sportif et instigateur de la Coupe du monde des quartiers, l'intérêt est d'inciter les jeunes à jouer ensemble... dehors :

"On veut redonner l'envie aux enfants de jouer dans la rue, ce qui ne se fait plus depuis l'apparition des consoles de jeux... On veut aussi réunir tous les quartiers autour du football et créer des rencontres de fraternité. Le foot, on aime tous ça !" (Karime Belaïdi).

La finale de la Coupe du monde des quartiers aura lieu le samedi 7 juillet, sur le city-stade du quartier du Pont des Deux-Eaux.

Le reportage d'Anne Domèce