Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La course landaise est-elle menacée par les associations anti-corrida ?

-
Par , France Bleu Gascogne

Trois associations de défense des animaux viennent d’obtenir une victoire en justice dans le sud-est de la France. Le tribunal de Tarascon (Bouches-du-Rhône) interdit le "taureau à la corde" d’Eyragues, une commune près d’Avignon. Dans ce spectacle, le taureau est entravé par une corde au niveau de la tête… comme dans la course landaise.

Course landaise (archives).
Course landaise (archives). © Maxppp

Et si la course landaise était la prochaine cible des associations anti-corrida ? C'est une inquiétude dans le milieu de la course landaise depuis la semaine dernière et un évènement survenu dans le sud-est de la France. Le 15 janvier le tribunal de Tarascon dans les Bouches-du-Rhône interdit le jeu du "taureau à la corde" , une tradition dans laquelle un taureau court dans les rues du village d'Eyragues. L’animal est juste retenu par une corde attachée à ses cornes.

Depuis les années 60, ce jeu était officiellement interdit dans le petit village près d'Avignon, mais il était toléré dans les faits, trois fois par an.

Ce sont trois associations de protection animale (L’Alliance anti-corrida, l’Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir et la SPA  du Pays d'Arles) qui ont porté plainte et obtenu cette première victoire, après 12 ans de militantisme pour faire interdire ce spectacle. Le maire d’Eyragues et le comité des fêtes vont faire appel de cette décision en faisant valoir la tradition dans leur village et l’absence de souffrance animale.

En attendant, le monde de la course landaise s’inquiète des conséquences de ce jugement puisque le sport landais se rapproche très fortement de cette tradition d’Eyragues, avec des vaches elles aussi encordées dans l’arène.

"Avec les associations de défense des animaux, on sait où ca commence, on ne sait jamais où ça finit". — Michel Agruna

Michel Agruna, le président de l'association des ganaderos, nous a répondu alors qu'il se trouvait justement au milieu de son champ d'Aire sur l'Adour, avec ses vaches de course landaise.

Michel Agruna, inquiet pour la course landaise

Choix de la station

À venir dansDanssecondess