Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La Covid-19 n'empêche pas les couples de se marier au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Les couples défilent à la mairie du Mans pour se marier, ce samedi 22 août 2020. L'un des foyers épidémiques de la Sarthe s'est pourtant formé dans un mariage à La Milesse, le 8 août.

Fanny et Franck se sont dit oui à la mairie du Mans, sous les yeux de leurs filles, ce samedi 22 août 2020.
Fanny et Franck se sont dit oui à la mairie du Mans, sous les yeux de leurs filles, ce samedi 22 août 2020. © Radio France - Clémentine Sabrié

C'est l'un des dix clusters de la Sarthe : 76 personnes ont attrapé la Covid-19 lors d'un mariage à La Milesse, le 8 août 2020, soit un tiers des invités. Malgré le rebond épidémique dans le département, les couples continuent à se dire "oui". A la mairie du Mans, ce samedi 22 août 2020, il y a un mariage toutes les demi-heures en moyenne. Entre chaque union, la salle et les stylos pour signer le registre sont désinfectés. L'accès à la salle est limité à 25 personnes. Des règles en vigueur depuis la reprise des mariages le 2 juin. Ce n'est pas lors de la cérémonie que le risque de contamination est le plus fort, mais pendant la fête privée qui s'en suit.

Bouquet et robe blanche vont de paire avec masque et gel hydroalcoolique

Les préparatifs d'un mariage peuvent être lourd, mais il faut à présent y ajouter les contraintes sanitaires. "On a des masques à disponibilité et du gel en quantité", souligne Fanny dans sa grande robe blanche, un bouquet à la main. Sa vingtaine d'invités devra se désinfecter les mains régulièrement et ne pourra enlever son masque que pour passer à table.  "Je ne voulais pas attendre un an de plus, j'étais pressée", explique la quarantenaire sarthoise émue après avoir passé la bague au doigt de Franck. "On avait peur que ce soit limité à dix, ce qui voulait dire choisir certaines personnes, et pour moi toutes les personnes qui sont présentes sont importantes les unes comme les autres."

C'est masqué, mais on n'a pas le choix - Fanny, une mariée

Au milieu de la place de la mairie, Mathilde attend le mariage de ses amis. Elle porte une longue robe colorée et un masque assorti. "Quand j'ai acheté cette robe, il y avait des retouches à faire et les couturiers m'ont dit qu'ils allaient me faire assorti. C'est la mode", s'amuse la jeune femme.

Des mariages en petit comité

Comme Fanny et Franck, Simon et Chloé n'ont pas voulu repousser la date de leur mariage. A 23 et 22 ans, ils étaient pressés de s'unir. "On avait déjà prévu un mariage en petit comité alors on n'a pas changé nos plans malgré la Covid", explique Simon. Avec Chloé, ils ont invité 20 personnes. _"_C'est la famille restreinte et nos amis les plus proches. Si on se contamine aujourd'hui, on aurait pu se contaminer hier, donc ça ne change pas grand chose", précise le jeune Manceau. Il avoue qu'il n'y aura pas assez de place pour mettre un mètre entre chaque convive à table et encore moins sur la piste de danse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess