Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"La Covid-19 nous a déjà pris beaucoup", le maire de Charleville-Mézières veut organiser son marché de Noël

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le maire de Charleville-Mézières souhaite organiser un marché de Noël cette année, dans le respect des règles sanitaire, malgré des indicateurs de l’épidémie de Covid-19 préoccupants dans le département des Ardennes. Boris Ravignon était l’invité de France Bleu Champagne Ardenne ce jeudi.

Image d'illustration. Un marché de Noël à Paris, décembre 2019.
Image d'illustration. Un marché de Noël à Paris, décembre 2019. © Maxppp - Bruno Levesque

"A Charleville-Mézières, on estime que la Covid nous a déjà beaucoup pris cette année, en terme de manifestations, de rassemblements populaires. On voulait éviter que le virus nous gâche les festivités de Noël", explique d’emblée Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières, invité de France Bleu Champagne Ardenne ce jeudi. 

Depuis le début la crise sanitaire, la ville de Charleville-Mézières n’a jamais annoncé l’annulation de son marché de Noël. Elle est restée en contact avec les commerçants, les forains et la préfecture des Ardennes, dans l’espoir de pouvoir l’organiser. 

La ville est d’ailleurs toujours en discussion avec la préfecture et espère une réponse de sa part pour ce jeudi. "Il faut reconnaître que nos marchés continuent à fonctionner, les commerces rouvrent à partir de samedi. On ne voit pas bien ce qui s’opposerait à ce que des stands, des chalets de Noël, positionnés à bonne distance des uns des autres, puissent fonctionner dans le cadre du marché de Noël", estime Boris Ravignon.

Un marché de Noël adapté au contexte sanitaire

Le maire de Charleville-Mézières a bien écouté les annonces d’Emmanuel Macron mardi soir et Boris Ravignon a estimé qu'à priori rien ne pourrait l’empêcher d’organiser ce marché de Noël. "On essaye de se conformer à la réglementation mais on essaye aussi de garder ce lieu de rassemblement et de fête pour nos concitoyens", dit Boris Ravignon.

Mais dans un contexte sanitaire préoccupant car les indicateurs de l’épidémie ne sont pas bons dans les Ardennes, le maire de Charleville-Mézières est obligé de s’adapter aux contraintes.  "Bien sûr, on ne pourra pas aller de stand en stand en buvant un vin chaud, on ne pourra pas trouver d’alimentation à consommer sur place mais il y aura des produits artisanaux à emporter, il y aura tout ce que l’on trouve habituellement dans les chalets de Charleville-Mézières", dit Boris Ravignon.

Le maire de Charleville-Mézières aimerait donc recevoir le feu vert de la préfecture pour pouvoir installer 25 chalets dans le prolongement de la principale rue piétonne.

Réécoutez l'interview de Boris Ravignon sur France Bleu Champagne Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess