Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Creuse, terre de football féminin

-
Par , France Bleu Creuse

C'est en Creuse que Corinne Diacre, sélectionneuse des Bleues a fait ses débuts. Et la relève peut être assurée: c'est ici que l'on compte le meilleur taux de licenciées. Des passionnées de tous âges décidées à tordre le cou à tous les préjugés.

En Creuse, plus d'un licencié sur 10 est une fille.
En Creuse, plus d'un licencié sur 10 est une fille. © Radio France - Olivier Estran

Creuse, France

Parsac, Gouzon , Sainte-Feyre, Sardent, La Forêt-du-Temple, Le Grand Bourg... le point commun de ces communes  creusoises ? (parmi bien d'autres) : elles accueillent toutes  une section féminine de football.

La Creuse est le département qui laisse le plus de place aux filles: sur les 5 mille licenciés du département, 14% sont des filles. C'est un record national, alors que la moyenne française est en dessous de la barre des 10%.

Un bon coup contre les préjugés :Essayez d'arrêter celle là ! - Radio France
Un bon coup contre les préjugés :Essayez d'arrêter celle là ! © Radio France - Olivier Estran

"Le foot j'en fais depuis l'âge de 6 ans, et je ne suis pas prête de m'arrêter", sourit Isabelle Boussageon, dite "Zabou" dans le petit monde du foot creusois. 

Maillot rouge de l'entente Jarnages-Parsac sur les épaules et yeux ornés d'un trait de maquillage, cette quadragénaire est une mordue tout simplement "Le foot c'est ce qui me fait vibrer, je suis fan de l'équipe de Lyon", dit celle qui a connu (et joué) avec Corinne Diacre à ses débuts à Aubusson. 

"La question n'est pas pourquoi je joue, mais quand je m'arrêterais ? Le plus tard possible j'espère, et je garderai toujours un pied dans le milieu pour transmettre ma passion à d'autres jeunes filles."

A Sardent, Murielle (N°5) et sa fille Laura (N°2) jouent dans la même équipe - Radio France
A Sardent, Murielle (N°5) et sa fille Laura (N°2) jouent dans la même équipe © Radio France - Olivier Estran

Entre mère et fille 

Même si ici les clubs ouvrent volontiers leurs portes aux femmes de tous âges (on  peut jouer en séniors dés l'âge de 16 ans), le recrutement reste un pari difficile dans notre département rural, mais pas de quoi décourager les "petits" clubs. 

A la Forêt-du-Temple l'équipe se limite  14 licenciées, mais hors de question de laisser tomber pour Carine Bourbon la capitaine "C'est le plaisir de jouer et de se retrouver entre copines. On est la seule association sportive du village !"

A Sardent, l'effectif se limite à 8 joueuses. C'est le minimum pour s'engager en compétition. Murielle, la coach, joue aux côtés de Laura, sa fille. Toutes deux ont le même virus du ballon rond.

Encore des préjugés à faire tomber

"J'ai débuté à l'âge de 6 ans, explique Murielle, à cette époque, on nous traitait de garçons manqués. Aujourd'hui j'ai le sentiment que c'est plus facile pour les jeunes filles, leurs parents sont moins réticents."

"Et pourtant, on me dit j'ai beaucoup de courage, rigole Laura 23 ans, que ce sport n'est pas fait pour moi . Que ce n'est pas forcément la place des filles. Aujourd'hui encore il y'a des progrès à faire."

Toutes deux misent beaucoup sur la tenue de la Coupe du Monde en France pour faire progresser les mentalités. "Tout de même, on le voit, assure Murielle, depuis que les matches de Ligue 1 féminine sont télévisés il y'a plus de monde dans les stades."  

Laura partage le même avis: ce vendredi, elle sera aux Parc des Princes pour le coup d'envoi des Bleues face à la Corée du Sud "Oui j'ai de la chance, je ne veux rien rater."

La Fédération Française de football compte bien sur l’événement pour dépasser la barre des 200 mille licenciées. Pour l'heure, elles ne sont que 185 mille à chausser les crampons contre 2 millions de licenciés pour les garçons !

Fair play, bonne humeur, et contrairement aux garçons pas de "comédie" au moindre taccle sur le terrain - Radio France
Fair play, bonne humeur, et contrairement aux garçons pas de "comédie" au moindre taccle sur le terrain © Radio France - Olivier Estran

Ce dimanche, 7 équipes ont disputé un tournoi sous un soleil de plomb à Sardent (plus de 30° !)

Chaque équipe a enchaîné 7 matches de 12 minutes pour le premier challenge Maurice Faure.

La victoire revient au club d'Auzon-Azérat, une équipe de la Haute-Loire

L'Entente Guérétoise est 2°, la Forêt-du-Temple complète le podium, Sardent termine 4°. 

La saison est terminée pour les footballeuses creusoises, mais d'autres tournois vont rythmer la période estivale. Le prochain, ce sera le 15 juin en semi nocturne à la Forêt-du-Temple.. et on compte sur les hommes pour venir applaudir.