Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : une affluence inédite chez les voyantes à cause de la crise sanitaire à Quimper

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Conséquence directe de la crise sanitaire, de nombreuses personnes ont fait appel à des voyantes, cartomanciennes, astrologues ou encore médiums pour y voir un peu plus clair dans leur avenir, assombri par le coronavirus.

Brigitte Donnadieu est voyante à Quimper, depuis le début de la crise sanitaire elle observe une affluence inédite dans son cabinet.
Brigitte Donnadieu est voyante à Quimper, depuis le début de la crise sanitaire elle observe une affluence inédite dans son cabinet. © Radio France - Louise Joyeux

Dans son cabinet à Quimper, la voyante Brigitte Donnadieu constate les conséquences de la crise sanitaire. Depuis le premier confinement, le nombre de clients a explosé, et les délais s'allongent : cette voyante affiche complet jusqu'en avril. "On voit bien que les gens sont très inquiets par rapport à leur travail, leur santé. J'ai beaucoup de personnes en détresse qui veulent venir tout de suite", observe-t-elle.
Près de 40 % de ces nouveaux clients travaillent dans le secteur médical et 20 % sont des cadres et chefs d'entreprises. "Parfois les gens viennent me voir et sont au plus mal, alors je les redirige vers des psychologues", explique-t-elle. 

La voyance, un moyen de se rassurer 

L'astrologue Anne Le Pape observe aussi cette tendance et considère que la crise sanitaire a accéléré les remises en questions."Cela a entraîné une vraie prise de conscience, j'observe beaucoup de consultants qui souhaitent se réorienter au niveau professionnel. Les personnes qui viennent me voir ont besoin de se sentir rassurées et de se réapproprier leurs vies." Se sentir rassurée, c'est aussi ce qui a poussé Priscilla, adjudante dans l'armée de l'air, à aller consulter. Depuis le début de la crise sanitaire, elle a fait appel à trois voyantes. "Dans une situation où l'avenir est aussi gelé, j'avais besoin de savoir si un jour il allait y avoir une étincelle de lumière dans ma vie", confie-t-elle. Comme elle, des centaine de personnes ont fait appel aux services de voyantes, astrologues et médiums. Cependant, ces pratiques peuvent susciter des addictions et les arnaques sont nombreuses.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess