Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Croix Rouge de la Mayenne prête à prendre en charge les sans-abri en cas de déclenchement du plan grand froid

samedi 2 décembre 2017 à 7:00 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne

La Croix Rouge de la Mayenne est prête à intervenir en cas de déclenchement du plan "grand froid" par la Préfecture. Le matériel est prêt à être installé, pour prendre en charge une trentaine de sans domicile fixe dans un gymnase.

Selon la Croix Rouge, une trentaine de personnes dorment dehors en Mayenne.
Selon la Croix Rouge, une trentaine de personnes dorment dehors en Mayenne. © Maxppp - Douillard

Laval, France

L'hiver est arrivé en Mayenne, la neige est tombée sur le nord du département. Les températures sont glaciales, difficiles à supporter. Mais malheureusement, il ne fait en quelque sorte pas encore assez froid pour déclencher "le plan grand froid".

Qu'est-ce que le plan grand froid ?

C'est un dispositif déclenché pendant une période de froid prolongée. Ce plan peut-être déclenché à tout moment par la Préfecture de la Mayenne depuis le premier novembre et jusqu'au 31 mars. Il existe trois niveaux de vigilance :
► Niveau 1 (temps froid) avec température positive dans la journée mais comprise entre zéro et - 5°C la nuit.
► Niveau 2 (grand froid) avec température négative le jour et comprise entre - 5°C et - 10°C la nuit
► Niveau 3 (froid extrême) avec température négative le jour et inférieure à - 10°C la nuit.

En cas d'activation du plan, huit lits supplémentaires seront installés dans la halte de nuit du quartier Saint-Nicolas de Laval. Des hébergements exceptionnels à l'hôtel sont également prévus. Mais surtout, un gymnase de Laval sera réquisitionné par la Préfecture. La Croix Rouge de la Mayenne sera chargée d'y installer une trentaine de lits pliants.

"La Croix Rouge est prête à partir" - Bernard Logeais.

"La Croix Rouge est prête à partir, les véhicules sont prêts, les remorques, avec dedans une trentaine de lits pliants, des sacs de couchage, des couvertures, des kits hygiène pour les hommes et les femmes. Nous avons également des tentes de trois mètres sur trois que l'on peut installer dans un gymnase pour plus d'intimité. Ce sera ouvert à partir de 18 heures. Il y aura aussi quelques tables pour prendre un café et se restaurer. On peut partir en une demi-heure après l'appel de la Préfecture", explique Bernard Logeais, le président territorial de la Croix Rouge de la Mayenne.

Des centres d'hébergement d'urgence saturés

Si certains sans-abri dorment à la rue, c'est parce que les centres d'hébergement sont saturés. En Mayenne actuellement, 219 personnes sont prises en charge dans différentes structures. Mais une trentaine ne trouvent pas de places. "J'ai déjà dormi dehors près du stade à Laval", raconte Caramo, 26 ans. "Quand tu n'as pas de place, soit tu vas dormir à l'hôpital, soit à la gare", ajoute Maurice, 27 ans. Ils appellent tous les matins le 115 à 9h, parfois ils ont une place, parfois tous les centres sont déjà complets.

"On n'est pas en phase avec ce qui nous arrive, c'est difficile à vivre" - Jean-Marie, bénévole au Secours Populaire.

Face à cette situation, les bénévoles des associations se sentent parfois impuissants. "Il m'est arrivé lors d'une maraude à la gare de voir trois familles avec chacune trois enfants, et de ne rien avoir à leur proposer pour l'hébergement de la nuit, sous la pluie", se désole Jean-Marie, un bénévole du secours populaire qui réalise régulièrement des maraudes avec l'association Revivre. Cette maraude fonctionne de 17h à 21h30 tous les jours de la semaine du 1er novembre au 31 mai. Elle permet d’aller à la rencontre des personnes sans domicile, et de leur distribuer des couvertures, du café, de la soupe et de quoi manger. Un peu de chaleur humaine, également.

À LIRE AUSSI :

► EN IMAGES - Les sans-abri pourront bientôt passer quelques heures au chaud dans un centre d'accueil de jour à Laval.