Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

La Croix-Rouge du Centre-Val de Loire présente ses nouveautés

dimanche 10 mars 2019 à 5:06 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

La Croix-Rouge du Centre-Val de Loire organisait ce samedi sa "Journée régionale de l'urgence". Des ateliers et des formations destinés aux bénévoles pour leur apprendre à gérer les situations les plus graves. Quelques nouveautés ont été présentées.

La Croix Rouge en région Centre Val de Loire organisait ce samedi sa journée régionale de l'urgence, destinée aux bénévoles.
La Croix Rouge en région Centre Val de Loire organisait ce samedi sa journée régionale de l'urgence, destinée aux bénévoles. © Radio France - Cyrille Ardaud

Saint-Jean-le-Blanc, France

Ils étaient plus de 70 bénévoles à avoir fait le déplacement pour suivre une journée d'ateliers et de formation. La Croix-Rouge en région Centre Val de Loire organisait ce samedi sa Journée régionale de l'urgence,  dédiée aux équipes afin de mieux appréhender les situations les plus graves et inattendues comme des attentats, des inondations ou des accidents industriels.

Organisée au sein de ses locaux de Saint-Jean-le-Blanc, cet événement étaient également l'opportunité de présenter les nouveaux dispositifs. Par exemple, une équipe dédiée aux animaux de compagnie.

On devait évacuer une famille [...] ils ont dû laisser leurs cinq chiens, dont un petit chiot."

Car c'est l'un des problèmes que rencontrent les bénévoles de la Croix-Rouge lors de catastrophes naturelles : des familles refusant d'être évacuées par crainte de laisser seuls leurs animaux de compagnie. Anaïs Roux est bénévole depuis six ans : "Une fois on devait évacuer une famille. Le rez-de-chaussée était inondé, ils ne pouvaient aller qu'à l'étage. Malheureusement, ils ont dû laisser leurs cinq chiens, dont un petit chiot. On a fait ce qu'on a pu, on a laissé des petites croquettes un peu partout et des gamelles d'eau pour qu'ils puissent survivre."

Sur ce stand, la matériel et le travail de l'équipe dédiée aux animaux de compagnie est présenté - Radio France
Sur ce stand, la matériel et le travail de l'équipe dédiée aux animaux de compagnie est présenté © Radio France - Cyrille Ardaud

L'idée est née en 2016, après les inondations qui ont touché le Loiret et une partie de la région parisienne. C'est inspiré de ce qui existe déjà aux Etats-Unis et au Canada depuis de nombreuses années. L'équipe est composée de six bénévoles, formés aux premiers soins sur chiens et chats. Les animaux sont recueillis et leurs propriétaires les récupèrent ensuite.

Des drones pour aider les équipes de la Croix Rouge sur le terrain

Autre nouveauté, bien plus technologique cette fois, des drones ! Jérôme Rapillard est bénévole en charge de cet outil : "On les utilise pour de la reconnaissance. En l’occurrence la dernière fois c'était pour des inondations. En temps réel on peut connaitre l'évolution de la crue. On peut également faire de la recherche de personnes. Si quelqu'un est isolé dans son jardin, on va pouvoir le détecter bien plus rapidement, le prévenir qu'on l'a repéré grâce à un haut-parleur sur le drone, et envoyer les secours."

Ces drones, équipés de caméras et de haut-parleurs sont utilisés par la Croix Rouge notamment sur les inondations. - Radio France
Ces drones, équipés de caméras et de haut-parleurs sont utilisés par la Croix Rouge notamment sur les inondations. © Radio France - Cyrille Ardaud

Ces deux nouvelles unités sont pour le moment basées dans le Val de Marne, elles peuvent intervenir chez nous en moins de deux heures si nécessaire. Par ailleurs, la création d'équipes similaires dans la région est en réflexion.

Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans