Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un an après, la cuvée de vin 2017 sortie de l'eau à Saint-Malo

lundi 4 juin 2018 à 0:05 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique et France Bleu

C'est insolite et ça fait 15 ans que ça dure. Après une année immergées dans l'eau, 600 bouteilles de vins ont été sorties de l'eau ce dimanche dans la baie de Saint-Malo. La nouvelle cuvée a donc pris leur place dans l'eau.

Après la sortie des bouteilles de la cuvée précédente, de nouvelles bouteilles ont été plongées dans l'eau
Après la sortie des bouteilles de la cuvée précédente, de nouvelles bouteilles ont été plongées dans l'eau © Radio France - Alexandre Frémont

Saint-Malo, France

Ce ne sont pas des bouteilles à la mer comme les autres. Et c'est même une bien drôle d'idée. Celle d'immerger des bouteilles de vin dans l'eau, à Saint Malo au niveau du quai Solidor. 

C'est le pari fou d'une petite équipe de copains, sommelier, restaurateur et entrepreneur, avec notamment Yannick Heude, sommelier malouin et Jean Yves Bordier, le "maître" du beurre. Ensemble, ils ont monté l'association Immersion. Après un an sous l'eau, c'était donc le moment, ce dimanche, de récolter la cuvée 2017.

Les bouteilles sont enfermées dans des caisses pendant un an, immergées et secouées par les marées - Radio France
Les bouteilles sont enfermées dans des caisses pendant un an, immergées et secouées par les marées © Radio France - Alexandre Frémont

Près de 600 bouteilles de vins sorties de l'eau

Toute la petite équipe s'est donc donnée rendez-vous ce dimanche au pied de la Tour Solidor. Il y avait aussi de nombreux curieux venus assister à cette sortie de l'eau des 600 bouteilles de la cuvée 2017

Les curieux étaient nombreux pour voir arriver la première caisse de bouteilles - Radio France
Les curieux étaient nombreux pour voir arriver la première caisse de bouteilles © Radio France - Alexandre Frémont

C'est le cas d'Antonio et Monique, originaire de la région lyonnaise, en vacances ici à Saint Malo. "C'est vraiment une bonne idée et puis c'est moderne aussi, commence Antonio. Si ça continue, on mettra les bouteilles dans l'espace, sourit-il. Mais en attendant, on aimerait bien goûter et voir ce que ça donne"

À côté, il y a aussi des malouins qui ont déjà gouté et pour Bernard, "il était exceptionnel en bouche, surtout le blanc parce que le rouge n'a pas vraiment changer". Bernard était déjà là l'an dernier quand ils ont émergé le cru précédent. 

"C'est devenue une belle aventure humaine"

Dans la petite bande de copains, on retrouve notamment Jean Yves Bordier, le maître du beurre. Il s'est lancé dans cette aventure il y a donc 15 ans et se souvient que s'est orchestré sur un coin de table. "C'est devenu une belle aventure humaine, où on essaye de se faire plaisir, faire plaisir aux clients mais aussi aux vignerons qui nous ont fait confiance", détaille Jean-Yves Bordier

Les bouteilles émergées ce dimanche dans la baie de Saint-Malo - Radio France
Les bouteilles émergées ce dimanche dans la baie de Saint-Malo © Radio France - Alexandre Frémont

Dans les deux caisses émergées ce dimanche, il y a notamment des bouteilles issues des vignes de Vincent Lieubot, vigneron originaire du sud de Nantes. C'est la première année pour ses bouteilles à l'eau. Pour lui, c'est avant tout un pari sur l'avenir. "Le métier de vigneron est avant tout créatif, il faut trouver de nouvelles techniques pour donner d'autres goûts en bouche pour les clients, dit-il, enthousiaste. C'est une belle opportunité que nous offre Yannick et Jean-Yves en tout cas", résume-t-il. 

Il ne vous reste plus qu'à goûter.. avec modération bien-sûr.