Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La décrue amorcée à Peyrehorade, la solidarité s'organise

jeudi 14 juin 2018 à 14:27 - Mis à jour le jeudi 14 juin 2018 à 21:27 Par Valérie Mosnier et Paul Ferrier, France Bleu Gascogne

La décrue a commencé dans le sud des Landes. A Peyrehorade, le niveau des Gaves Réunis baisse depuis mercredi soir, 22 heures. Près de 300 habitants ont été évacués. Ce jeudi, certains ont pu regagner leur habitation et c'est la désolation.

Chez Vincent, à Peyrehorade, il y a eu 30 centimètres d'eau
Chez Vincent, à Peyrehorade, il y a eu 30 centimètres d'eau © Radio France - Paul Ferrier

Peyrehorade, France

A Peyrehorade, le niveau des Gaves Réunis est monté jusqu'à 5.56 mètres ce mercredi. Le pic a été atteint à 21 heures 10. Depuis, la décrue est amorcée, mais elle est aussi liée aux marées dont les coefficients sont importants en cette fin de semaine et jusqu'à lundi. 

Trois quartiers ont été évacués mercredi, ceux de la gare, du Pont et du Sablot, soit près de 300 personnes dont une trentaine a passé la nuit dans le gymnase de la commune. Au total plus de 100 maisons et entreprises avaient encore les pieds dans l'eau ce jeudi midi. Pour surveiller ces lieux vidés de leurs occupants, des gendarmes mobiles et départementaux sont mobilisés. Ils surveillent par exemple le pont qui permet de relier les deux rives de Peyrehorade et laissent passer les habitants au compte goutte. Face à eux, des dizaines de personnes équipées de bottes et des balais tentent de négocier pour passer et aller nettoyer leurs maisons.

Une centaine de maisons et d'entreprises ont été inondées à Peyrehorade, comme chez Vincent - Radio France
Une centaine de maisons et d'entreprises ont été inondées à Peyrehorade, comme chez Vincent © Radio France - Paul Ferrier

Les autorités veulent attendre le retrait de l'eau avant de laisser passer tout le monde. Une vingtaine de sinistrés a encore pris un repas ce midi, le quatrième depuis le début des inondations, au gymnase de la ville

Mais preuve que les choses rentrent dans l'ordre, la route qui longe les Gave Réunis, la RD 817 est rouverte.

En revanche, concernant les établissements scolaires l'école maternelle, où il y a eu jusqu'à 70 centimètres dans les classes, restera fermée ce vendredi. Même chose pour l'école primaire, le collège et le lycée. 

Après la crue des Gaves Réunis, il va maintenant falloir nettoyer à Peyrehorade - Radio France
Après la crue des Gaves Réunis, il va maintenant falloir nettoyer à Peyrehorade © Radio France - Paul Ferrier

La solidarité s'organise 

Plusieurs habitants de Peyrehorade ont tout perdu dans cette crue exceptionnelle des Gaves Réunis. Vous êtes nombreux à proposer votre aide. Ce matin sur France Bleu Gascogne, le président du club de rugby de la commune, Jean-Louis Bareigts, indiquait que les premiers besoins sont humains, pour nettoyer les rues et les maisons. Mais, il y aura aussi besoin de vêtements ou d'électroménager

La mairie de Peyrehorade recense tous les besoins et toutes les propositions. Vous pouvez la contacter au 05.58.73.60.20. 

La décrue est amorcée à Peyrehorade - Aucun(e)
La décrue est amorcée à Peyrehorade - Capture écran Vigicrue