Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La demande de mise en liquidation judiciaire de Gad entre les mains de la justice

vendredi 22 août 2014 à 14:47 Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Syndicats et direction de Gad étaient réunis en CCE vendredi matin à Rennes. Une rencontre de plus de deux heures. Les syndicats se sont à nouveau opposés à la demande de mise en liquidation judiciaire décidée par la direction de l'abattoir porcin. Les salariés attendent maintenant une offre de reprise.

Des salariés devant l'abattoir Gad, à Josselin (Morbihan)
Des salariés devant l'abattoir Gad, à Josselin (Morbihan) © MaxPPP - MaxPPP

"La requête est déjà déposée " auprès du tribunal de commerce de Rennes, a indiqué Patrick Piguel, délégué CFDT, à la sortie du CCE à Rennes. Une réunion au cours de laquelle les élus ont "donné un avis négatif sur le projet de la direction ". Ils espèrent maintenant "qu'une offre de reprise sera faite au plus vite " pour que "l'avenir de tous les salariés soit assuré ", a commenté Annick Le Guével, également déléguée CFDT.

Audience devant le tribunal de commerce début septembre

"Intermarché a déjà dit son intérêt pour l'outil, maintenant on ne pourra être rassuré que quand on aura l'offre concrète. C'est notre seul espoir ", a-t-elle poursuivi." Intermarché est notre seul espoir pour éviter la liquidation ".

Mardi, des représentants du personnel ont rencontré Stéphane Le Foll au ministère de l'Agriculture. Le ministre avait confirmé le projet de reprise par la SVA Jean Rozé, filiale d’Intermarché. Mais l'entreprise avait estimé que c'était "prématuré ".

Prochain rendez-vous décisif pour les salariés: l'audience au tribunal de commerce, probablement "dans les premiers jours de septembre ", estime l'élu CFDT Patrick Piguel.

Environ 950 emplois sont menacés sur le site de Josselin par cette procédure de liquidation judiciaire.

Les élus des abattoirs de GAD ont rendu un avis négatif sur la mise en liquidation judiciaire. Quentin Chillou