Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La députée du Cher Nadia Essayan appelle à rouvrir les restaurants au déjeuner

-
Par , France Bleu Berry

La députée Modem du Cher Nadia Essayan signe une tribune avec d'autres parlementaires dans le Journal du Dimanche. Elle y appelle à rouvrir les restaurants au déjeuner fin mars.

Nadia Essayan, députée du Cher.
Nadia Essayan, députée du Cher. © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche, plusieurs dizaines de parlementaires d'horizons politiques différents appellent le gouvernement à rouvrir les restaurants le midi fin mars. 

Nadia Essayan, députée du Cher, fait partie des signataires du texte. "Nous demandons au Premier ministre d'étudier la réouverture des restaurants au déjeuner, pour ceux qui en font la demande", commence la tribune. 

Respect des gestes barrières

"Certains salariés peuvent déjeuner dans leurs restaurants d'entreprise, mais d'autres sont contraints de se restaurer dans leurs bureaux : ces lieux ne sont pas adaptés", selon les signataires. 

La députée Modem du Cher Nadia Essayan et les autres parlementaires assurent que "depuis le début de la crise sanitaire, la quasi-totalité des professionnels du secteur ont respecté les consignes sanitaires et mis en place des procédures strictes"

Secteur économiquement sinistré

Nadia Essayan et ses collègues posent la question suivante : "Une ouverture des restaurants dans leur ensemble ne pourrait-elle pas être envisagée, ceci en modulant les aides accordées par l'Etat, après concertation avec les organisations professionnelles ?"

"Nous en appelons au Premier ministre afin que ces établissements rouvrent à partir du 30 mars, ceci avec les procédures sanitaires adéquates. Une telle mesure permettrait un juste équilibre entre protection sanitaire et relance économique", conclut la tribune. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess